STREET FOOD / TAKE AWAY

0

Le Ruisseau, le burger dont on connaît la source

Pour combattre les frissons de février, le burger, ça coule de source ! Bienvenue au coeur du village, trois garçons dans le vent ont ouvert une enseigne qui réconforte !

Par Ingrid Roulot-Gamboa

Ambiance
À deux pas des jardins de l’Hôtel de. Ville, Le Ruisseau commence à couler des jours paisibles avec un service du midi efficace et des soirs et des weekends kids friendly, à la cool. Les assiettes de burgers aux fromages ruisselants traversent le restaurant, laissant un parfum qui émoustille les papilles. Ambiance lumineuse, hauteur sous plafond, pierres apparentes, bois miel et ampoules industrielles. On en prend aussi plein les yeux avec la collection d’affiches psychédéliques originales qui proviennent pour beaucoup de concerts organisés par un célèbre night club de San Francisco.
À voir également le carrelage typique des bistrots d’époque en l’opus insertum qui donne un bon caractère à l’ensemble. Côté sonore, un sans faute avec des playlists 90 hip hop, rap et funky pop; manque plus que le dancefloor ! “On souhaitait quelque chose de détendu, du type restaurant de quartier” souligne Paul Laurens, l’un des membres du trio, avec son frère Jean et leur ami de longue date, Alban, à l’origine du Ruisseau. Pari réussi ! Ici, l’accueil est toujours souriant, décontracté et efficient.
Une jeune équipe dynamique !

Assiette
Les burgers font saliver dès qu’on les voit. Ce délicieux pain maison à partir d’une recette unique, loin d’être bourratif, cette variété de fromages fondants, cheddar anglais bien-sûr, bleu d’Auvergne, Saint- Maur de Touraine… ce beau filet de poulet pané maison, ce fi let de lieu noir pané maison aussi, ces oignons rouges, ces pickles vinaigrés, ces frites, cuites en deux bains, croustillantes à souhait, ne trahissent pas cette première impression. L’aventure du burger de qualité dans une ambiance resto de quartier, c’est l’idée de Jean et Alban. Ce dernier, en pleine reconversion il y a quelques années a choisi la cuisine : “ Je ne travaille que des produits que j’aime manger, précise Alban le chef”. Le sourcing, c’est pouvoir vérifier et connaître la traçabilité de tous ses produits. “Avec l’exigence que nous avons sur la qualité des produits, je dors sur mes deux oreilles”. Ils se fournissent en viande chez un producteur du Pas-De-Calais où les vaches se baladent toute la journée en plein air et broutent de l’herbe fraîche ! Les fromages (il y en a pas mal à la carte…), sont sélectionnés directement chez le producteur. Petit plus en cuisine, Elsa, la reine des pâtisseries, ce serait dommage de passer à côté !

Addition
Pour commencer, il y a des assiettes à partager, comme les délicieux nachos, guacamole maison et cheddar fondu à 6,50€… Avec le burger en moyenne à 13,50€, l’addition n’est pas trop salée. L’idée en plus : lorsque vous hésitez entre deux burgers, laissez-vous tenter par la paire de deux minis à 15€ !

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

http://www.thedreampainter.com hermes replica http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags hermes replica http://www.transglobalcm.com hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://www.fasc.net replica hermes hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups