STREET FOOD – TAKE AWAY

0

Ama Dao met le Pho à Levallois !

En janvier, envie d’une soupe bien chaude qui change du velouté de poireau ? Rue Louise-Michel, Chez Ama Dao, les amateurs du pot-au-feu vietnamien, Phō, prononcer “feu”, vont être aux anges. Explorons les trois A, ambiance, assiette, addition, de cette street food asiatique d’aujourd’hui.

Par Ingrid Roulot-Gamboa

 

AMBIANCE
Ici, pas de dragon, pas de chat assis en plastique blanc qui salue frénétiquement de la patte, ni de vitrine de plats de légumes brillants de glutamate. Ce restaurant cambodgien propose une pause gourmande moderne et fraîche, avec chaises d’écoliers chinées, lampe en néon et murs en béton, tables en bois. Ce local, aux allures de cantine d’antan, est absolument charmant. À l’entrée, comptoir en paillasse blanche, cuisine ouverte sur la salle, les narines frétillent déjà. Le rappel de l’école est aussi présent dans cette grande carte d’écolier de la Cochinchine qui rappelle les origines de nos hôtes : la famille Dao. Fuyant le régime de Pol Pot en 1977, les quatre enfants âgés de 4 à 6 ans débarquent à Paris accompagnés d’une tante et sont accueillis dans des familles d’accueil françaises. Les enfants Dao grandissent donc dans une double culture qui fait toute la richesse de ce lieu. Au fond de la salle, un autel rend hommage à Bouddha. C’est réellement un endroit de recueillement pour Bo Chen Dao, ma belle-sœur qui gère toute la cuisine”, souligne Van Dao le responsable. Une affaire définitivement familiale. Van a quitté le milieu de la finance il y a six ans pour lancer Ama Dao avec son frère qui, lui, était déjà dans la restauration. Ama signifie grand-mère en cambodgien. Tout un hommage à leur histoire.

ASSIETTE
Et si la déco reste tendance et new yorkaise, l’assiette tout en fraîcheur propose les recettes traditionnelles vietnamiennes, thaïlandaises et cambodgiennes. Préparé devant le client et à la minute, le régal s’annonce dès l’entrée. Nems au poulet ou végétariens, Kooh Chaï : galette de riz cuite à la vapeur et poêlée, fourrée à la ciboulette, Banh Cuon : crêpes vietnamiennes au poulet et aux champignons noirs. Pour les plats de résistance de l’hiver, rien de tel que la soupe Phô, très parfumée et à base de boeuf et de pâtes de riz, ou le célèbre Bo Bun qui contient entrée froide et plat chaud dans un grand bol. Existe en version boeuf ou végétarienne au tofu et aux cinq parfums, sans oublier le délicieux et copieux Loc Lac à base de riz parfumé à la tomate, de boeuf mariné aux oignons sautés, servi avec un oeuf au plat et des oignons frits. En dessert, les savoureuses perles du Japon, tapioca façon riz au lait à la vanille donnent le ton pour les becs sucrés, et la seule touche française de cette carte reste le fondant au chocolat coeur fondant pour les gourmands.

ADDITION
Celle-ci reste tout à fait raisonnable avec en moyenne une addition de 13,50 €, entrée + plat, ou plat + dessert à 12 €, les trois pour 15,50 €.

Ama Dao
Sur place ou à emporter
Du lundi au vendredi de 11h30 à 22h et le samedi de 11h30 à 15h
65 rue Louise-Michel
09 82 24 35 43

 

 

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups