STREET FOOD

0

Les fromages de la Mère Michel

À deux pas de la place du maréchal Delattre-de-Tassigny, Clara et Lawrence ont réalisé leur rêve, ouvrir une fromagerie d’aujourd’hui.
Servies sur un plateau, de la musique funky, une déco moderne et, surtout, des propositions fromagères originales, c’est La mère Michel !
Par Ingrid Roulot-Gamboa

AMBIANCE
Une jolie petite terrasse fleurie, idéale pour les afterworks entre amis, mais aussi les dégustations et animations éphémères et variées, la convivialité semble être de mise chez la toute jeune Mère Michel.
Très loin de la fromagerie de grand-père, ici, partout, le regard se pose avec envie. La noblesse du bois fait concurrence au plafond typiquement new yorkais et aux carreaux de faïence rétro de métro. Dès le pas de la porte, la grande vitrine de fromages frais et farandole de pâtes molles met l’eau à la bouche.
Au fond de la boutique, une cave expose une belle offre de fromages affinés provenant de petits producteurs et, à gauche, la cave à vins de Fanny. Fini le bruit assourdissant des frigos, ici, on déguste en écoutant la radio. Aux commandes, derrière leurs
tabliers en jean, les Levalloisiens Clara et Lawrence, droits dans leurs baskets, sont prêts à démarrer la dégustation pour tous
les clients…
Certains les connaissent bien. En effet, ils ont volontairement cessé l’activité historique de la serrurerie familiale de la rue Carnot, l’année dernière, par passion fromagère. “Lawrence est venu changer les serrures de ce local, sourit Clara et quinze minutes après, je débarquais… Et voilà, c’était là, que nous allions concrétiser ce projet de longue date… D’ailleurs, depuis petite, j’ai toujours dit que je me marierai avec un fromager !”

ASSIETTE
Évidemment, chez La Mère Michel, il y a les traditionnels comtés affinés, reblochon, saint-nectaire, tête de moine et autres classiques du plateau de fromage du dimanche midi. Mais Clara et Lawrence n’allaient pas s’arrêter là. C’est hors des sentiers battus, mais toujours en circuit court, qu’ils trouvent leurs marques avec chèvre frais truffé, camembert buffala (un régal !) et bien d’autres… Il y a surtout de la création originale, unique, parfois éphémère. Des classiques revisités, avec des fleurs, ou encore une touche de truffe, parfois d’alcool. “Nous avons des amis producteurs dans l’Eure. Ils nous fournissent aussi en charcuterie, avec des saucissons, des boudins et des rillettes exceptionnels. On peut même leur commander de la viande, si le client le souhaite !” Par ici les bons produits sur de sublimes plateaux pour toutes les bonnes occasions. Et les becs sucrés ne bouderont pas leur plaisir avec les yaourts fermiers, les fromages blancs purées de fruits rouges, la double crème de Gruyère ou encore le Fontainebleau.

ADDITION
“Nous travaillons le prix juste avec le producteur. Ici, pas de prix parisiens”.
Le gorgonzola à la cuillère est à 35€ le kg, la raclette environ 22€. La formule midi, en semaine, préparée minute sandwich 7,50€ ou salade gourmande 8,50€ avec un fromage au choix, une charcuterie au choix, et une garniture au choix, avec une boisson à 1,50€ et un dessert à 2€. De quoi se laisser tenter par la qualité !

La Mère Michel
12 ter rue Louise-Michel
De 10h à 14h et de 16h à 20h
01 47 31 41 19

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups