La résidence sociale – 100 ans d’actions sociales

0

L’association de la Résidence Sociale vient de fêter son centenaire à Levallois. Elle est l’oeuvre de Marie-Jeanne Bassot, qui a véritablement posé les fondements de l’action sociale en France. Une association, qui malgré son histoire, est encore particulièrement active…

AC92044_1Fi1840La Résidence Sociale est tout d’abord issue de la volonté farouche d’une femme, Marie-Jeanne Bassot. Fille d’un général de brigade polytechnicien et directeur du service géographique de l’armée, cette jeune femme issue de la haute bourgeoisie va très vite aller à l’encontre du destin qui lui avait été choisi par ses parents. Pas de voie toute tracée, mais avant tout une détermination à aider les plus démunis.
Sa rencontre avec Mercedes le-Fer-dela-Motte en 1903 sera déterminante. Elle souhaite suivre les traces de celle qui a ouvert les premières maisons sociales. C’est à la même époque qu’elle va rencontrer Mathilde Girault, qui l’accompagnera par la suite dans la construction de la Résidence Sociale de Levallois.

Enlevée et internée
MJ-Bassot2Mais, cet engagement social irrite au plus haut point les parents de Marie-Jeanne Bassot, qui rêvent d’une destinée plus prestigieuse pour leur fille. Ils décident alors de l’enlever et de la faire interner en psychiatrie en 1908. Marie-Jeanne réussit à s’évader et parviendra à faire condamner ses parents pour séquestration arbitraire. Même si ce procès entraîne la fermeture des maisons sociales, aucun obstacle n’arrive à contrecarrer les projets de la jeune femme, dotée d’une résolution décidément sans faille.
En 1908, avec l’aide de Mathilde Girault, elle crée donc la Résidence Sociale à Levallois, l’association étant, elle, créée en 1914.

résidence socialeL’ancienne parfumerie Oriza
La Résidence Sociale est fondée sur le modèle des premières maisons sociales, qui proposaient un certain nombre d’activités aux habitants d’un quartier, l’objectif étant notamment d’apaiser les conflits sociaux.
En 1920, la Résidence Sociale acquiert l’ancienne propriété d’Antonin Raynaud, où était installée la parfumerie Oriza, dans plusieurs bâtiments entourant un bel hôtel particulier, seule construction encore existante aujourd’hui.
Diverses activités y sont organisées, sur trois thèmes prépondérants, l’éducation physique, l’éducation intellectuelle et artistique et l’éducation sociale. Toutes les générations sont accueillies. Un dispensaire est également installé et bientôt une école ouvre ses portes. Des kermesses et des soirées sont organisées pour récolter des dons.

Légion d’Honneur
Bassot MJ007En 1922, l’association est reconnue d’utilité publique. La Fédération des Centres Sociaux est créée la même année et Marie-Jeanne Bassot assiste au premier congrès international des settlements à Londres. En 1928, la Résidence Sociale s’étend avec la création d’une maison sociale à Saint-Denis, puis à Saint-Ouen en 1930, et enfin d’un établissement de repos au grand air en 1932. La même année, Marie-Jeanne Bassot reçoit la Légion d’Honneur. Marie-Jeanne Bassot s’éteint en 1935 mais son oeuvre perdure encore aujourd’hui...

Romuald Hambert

La Résidence Sociale
3 avenue de L’Europe
01 47 58 63 50
www.laresidencesociale.org

La Résidence Sociale auprès des plus fragiles
Plus d’un siècle après sa création, la Résidence Sociale, association reconnue d’utilité publique depuis 1922, vient en aide aux plus fragiles et à tous ceux qui ont besoin d’être accompagnés et protégés, dans le domaine social, éducatif ou médical.
Elle gère de nombreuses structures dévolues aux enfants ou adultes handicapés et aux personnes âgées, en Île-de-France et en province, notamment des ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail), un Externat Médico-Professionnel, un atelier protégé, un logement foyer et, à Levallois, un Externat Médicopédagogique, l’un des premiers de France.
Il accueille des enfants porteurs d’une déficience légère à moyenne. Des éducateurs, des psychologues, des psychiatres, des rééducateurs et des infirmières se relaient auprès d’eux pour assurer une prise en charge globale et personnalisée. Même si le financement des établissements médicaux et médico-psychologiques est assuré essentiellement par des fonds publics et semi-publics, la Résidence sociale a également besoin de dons, qu’ils proviennent de particuliers ou d’entreprises. Ils permettent de soutenir son action envers les enfants et les personnes handicapées.
L’association recherche en outre à développer des partenariats avec des entreprises souhaitant s’investir dans l’action sociale.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups