PODIUM

0

CITERNE, L’INÉPUISABLE !

De gauche à droite, les vice-champions d’Europe Marc-André Cratère, Robert Citerne, Romain Noble et Yohan Peter.

Multiple champion olympique, du monde et d’Europe, l’épéiste handisport du LSC, Robert Citerne, était engagé avec ses partenaires de l’équipe de France aux championnats d’Europe de Terni. Le Levalloisien n’a pas manqué l’occasion d’ajouter une ligne à son palmarès, l’un des plus étoffés du sport français. Après une victoire sur l’Allemagne en quarts de finale (45-28), les Bleus sont venus à bout de l’Ukraine en demi à la mort subite (41-40), avant de s’incliner logiquement face aux professionnels russes (45-22). L’équipe vice-championne d’Europe était composée de Robert Citerne, Romain Noble, Marc-André Cratère et Yohan Peter. À 57 ans, Robert a démarré une énième campagne de sélection paralympique pour Tokyo en 2022. Le pensionnaire du LSC, n°5 mondial, devra s’illustrer lors des dix coupes du monde sélectives, les championnats du monde de septembre 2019 en Corée et les championnats d’Europe en 2020.

ÉLITE !

Pas de méprise, il ne s’agit pas d’évoquer ici la nouvelle série à sensation de Netflix, mais bel et bien le retour aux affaires des meilleurs épéistes de France sur la scène hexagonale. Pour les quarts de finale des championnats de France, qui se déroulaient, le mois dernier à Laon, les Levalloisiens ont réussi une belle entrée en matière. Chez les hommes, d’abord, en N1, les champions de France en titre devaient composer sans les fers de lance traditionnels, Yannick Borel, Daniel Jerent et Ronan Gustin. Mais, emmené par Virgile Marchal, Paul Allègre, Lilian Nguefack, moins de 20 ans surclassé et Houssam Elkord, le groupe levalloisien remporte ces quarts de finale face à Beauvais. Chez les filles, en N1, l’équipe composée d’Alexandra Ndolo, Alexandra Louis-Marie, Coraline Vitalis et Solène Mbiim, également moins de 20 ans surclassée pour l’occasion, termine 2ème. L’équipe masculine de N2 avec Maxime Troump, Thomas Précy, Alexandre Perier et Kendrick Jean-Joseph remporte également le tournoi contre Épinal. Tous ont rendez-vous en décembre pour les demi-finales. Quelques jours plus tard, pour le premier circuit national des moins de 20 ans, à Hénin-Beaumont, Lilian Nguefack a conservé son titre et Solène Mbiim a remporté aussi la compétition.
Le prometteur Kendrick Jean-Joseph, fraîchement arrivé au LSC, s’est classé 3ème.

MARCEL-CERDAN CRÈVE L’ÉCRAN !

Magnifique écrin, le palais des sports Marcel-Cerdan continue d’innover en s’équipant de nouvelles technologies qui améliorent encore la fan experience, comme il est désormais coutume de dire, lors des soirées basket. Aménagés par la Municipalité de Levallois, des écrans dernier cri sont désormais suspendus au plafond. Ils permettent de diffuser des contenus vidéo et des infographies pendant les soirées sportives. Cet équipement de qualité a été utilisé pour la première fois le 8 octobre dernier lors du match de la 4ème journée de Jeep Elite qui a vu la victoire de Levallois face à Gravelines (86-83).

UN COACH DE HAUTE VOLÉE !

L’équipe première féminine du LSC Volley est désormais coachée par Fredéric Havas, ancien international tricolore, qui compte 138 sélections.
Il a notamment évolué à Avignon, Sète, Nice, Tours, Tourcoing, Grenade, Montpellier, Numancia et Paris avec qui il a été champion de France en 2008, avant de devenir consultant TV. Et Fred, comme il est déjà surnommé, a de quoi être fier de ses troupes, puisque les filles réalisent un début de saison parfait dans leur championnat de Nationale 2 (2ème division nationale) ! En effet, après trois journées, elles enregistraient un sans-faute avec trois victoires sur le même score (3-1).

TAOUSS POSE SA TROUSSE CHEZ LES METS !

Le Levalloisien Frédérik Taouss est le nouveau docteur de l’équipe professionnelle des Metropolitans et remplace Régis Boxelé en fonction depuis 2003. Il s’agit en fait d’un retour, puisque Frédérik a déjà occupé ce poste de 1994 à 2003, soignant notamment les Sonko, Stewart et autre Stansbury. Il jouit d’une grande expérience acquise dans diverses disciplines. De 2007 à 2008, il s’est occupé des bobos du Racing Metro 92 de Pierre Berbizier, alors en PRO D2. La saison suivante, Rudi Garcia, alors coach du Mans, a fait le forcing pour le recruter. Il a donc posé sa trousse sur les terrains de Ligue 1 et dirigé l’ensemble de la structure médicale du club, à l’instar de celle du MSB, l’équipe de basket de la ville sarthoise. En juillet 2014, il a pris en main le secteur médicosportif du Red Star FC. Nul doute que les joueurs des Metropolitans
ne pouvaient pas mieux tomber ! Enfin, façon de parler…

 

PREMIÈRES RÉUSSIES !

Samuel Petkantchin et Laura Darwish.

Le 13 octobre dernier, les épéistes de moins de 13 ans du LSC lançaient leur saison lors de la première coupe de Ligue, à Antony. “Dans cette catégorie, il n’y a pas de championnat de France, explique Brigitte Benon, maître d’armes au LSC Escrime.
Les épreuves de Ligue et les coupes de Ligue, qu’ils vont disputer jusqu’en mai, permettent de réaliser un classement de Ligue nationale”.
Au terme de ces épreuves, les 8 meilleurs de la Ligue de Versailles se retrouveront aux Masters, le 19 mai prochain. Les jeunes Levalloisiens n’ont pas manqué le premier rendez-vous, puisque Samuel Petkantchin est monté sur la plus haute marche du podium, tandis que Laura Darwish terminait 2ème.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups