PODIUM

0

SHOOTING SPIRIT !

Le 3 septembre dernier, à Marcel-Cerdan, s’est déroulée la séance shooting de la photo officielle des Levallois Metropolitans !
Debouts, de gauche à droite, le coach Frédéric Fauthoux, Alexis Foucault, team manager, Guillaume Quintard et Sacha Giffa, assistants-coachs, Maxime Roos, Ivan F.vrier, Mouphtaou Yarou, Julian Wright, Cyrille Eliezer-Vanerot, Ekene Ibekwe, Alexandre Kossmann, pr.parateur physique et Olivier Pierot, kin..
Assis, de gauche à droite, Jaron Johnson, David Mpondo, Roko Ukic, Alain Weisz, en charge du secteur sportif, Jean-Pierre Aubry, président du club, Gérard Braglia, vice-président du club, David Michineau, Rasheed Sulaiman et Benjamin Ngondo..

LA PETITE REINE ÉTAIT LEVALLOISIENNE !
Samedi 8 septembre, le LSC Cyclotourisme organisait la 1ère édition de La Levalloisienne Sporting Club.  Une randonnée ouverte à tous les Levalloisiens, licenciés ou non, qui proposait deux départs. Le premier du palais des sports Marcel-Cerdan de Levallois et le second, de Noisy-le-Roi, accessible aux non-Levalloisiens. Au total, près de 200 participants ont pris le départ de l’événement. Et la palme revient au LSC Triathlon, qui remporte la coupe de la participation, avec ses 16 cyclotouristes, mais aussi le trophée des féminines, avec le plus grand nombre de femmes au départ..

DIAW MERCI !
C’est officiel ! On se souviendra des Levallois Metropolitans comme le dernier club du célèbre basketteur tricolore Boris Diaw. En septembre dernier, Babac  a annoncé sa retraite sportive, à bord de son catamaran, entouré de ses deux plus anciens copains avec lesquels tout a commencé, Ronny Turiaf et Tony Parker. “À la fin de la saison, je me suis dit, que j’allais essayer de voir ce que donnaient les vacances, et que si c’était bien, j’y restais” , sourit-il.
Ses dernières sélections en équipe de France en juillet dernier lui ont permis d’égaler sa mère, Élisabeth Riffiod, considérée comme l’un des meilleurs pivots de l’Histoire du basket féminin. “Pour moi, atteindre les 247 sélections de ma mère, c’était irréalisable. C’est une grande fierté. D’un autre côté, je n’ai pas envie de la dépasser. Par respect, pour tout ce qu’elle a fait, je préfère m’arrêter”.  Du Boris dans le texte serait-on tenté de dire ! À 36 ans, il laisse derrière lui un palmarès époustouflant, 18 saisons pros dont 14 en NBA, avec, à la clé, un titre de champion avec les Spurs de Tony Parker. Avant de rejoindre la NBA, il avait déjà remporté 2 titres de champion de France et 2 coupes de France à Pau, avec un certain Fred Fauthoux. Et que dire de sa carrière sous le maillot bleu, 247 sélections pour 3 médailles de bronze, à l’Euro 2005, l’Euro 2015 et la coupe du monde 2014, une en argent à l’Euro 2011 et, en apothéose, le titre de champion d’Europe en 2013. Avec cette victoire historique, Babac devenait le capitaine de la première équipe de France senior victorieuse d’un tournoi international. “Gagner après avoir cravaché tant d’années, ça donne encore plus de bonheur. Quand tu as vécu cela, tu as vécu tout ce que tu avais à vivre”. La suite, Diaw l’envisage avec la sérénité qui le caractérise : “je ne vois pas ça comme une retraite, mais une nouvelle vie”.  Et c’est dans son catamaran qu’il va prendre le large, “pour un tour du monde avec escales qui devrait durer entre 12 et 13 ans” (sic). Bon vent Boris !

LES METS RENCONTRENT LA NBA !

À la fin du mois d août, le meilleur basketteur du monde LeBron James a inauguré, à Bagnolet, la Summer Academy, financée par son sponsor. Le joueur des Lakers a joué avec les enfants en compagnie d’un certain Frédéric Fauthoux, coach des Levallois Metropolitans, qui entraînait pour l’occasion les futurs basketteurs. Trois jours avant, c’est le palais des sports Marcel-Cerdan, qui avait un accent de NBA, en accueillant le all star des Minnesota Timberwolves, Jimmy Butler.
Swingman , champion olympique 2016, all star à 4 reprises, a répété ses gammes durant près d’une semaine. Dans le même registre, c’est un autre poids lourd de la NBA, qui était venu s’entraîner le mois dernier à Marcel-Cerdan en la personne de Stephen Curry. Durant ses séances, le meneur américain des Golden State Warriors avait notamment enchaîné plus de 2000 tirs en mouvement. Avant de quitter Levallois, il était venu remercier Frédéric Fauthoux et son staff. Quelques heures auparavant, trois jeunes du LSC Basket, Djibril Sinitambirivoutin, Brahim Lo, Moussa Dicko, également en U15 France, avaient eu la chancede rencontrer le double MVP et triple champion NBA sur le playground Charlemagne dans le IVè arrondissement de Paris. Autre invité de marque, le Levalloisien Teddy Riner..

 

 

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups