Podium

0

Le Noël du PL !

Le 16 décembre dernier, c’était Noël avant l’heure à l’école de basket du Paris Levallois Association. Cette structure ouverte aux enfants de 5 à 11 ans, a reçu par ailleurs une nouvelle fois le label “école française de mini basket” de la FFBB (Fédération Française de Basket Ball). Une distinction qui récompense l’excellence du club dans la formation de ses jeunes basketteurs, tant en compétitions qu’en loisirs. Plus de 150 enfants, dont une vingtaine du Secours Populaire, ont donc eu le droit à un goûter géant et à une séance de dédicaces avec les joueurs professionnels présents, à savoir, Maleye Ndoye, Éric Dawson, Giovan Oniangue, Jahmar Young, Louis Labeyrie et le coach, Antoine Rigaudeau. L’ambiance était à son comble avec l’instant “show” des freestylers de basket “Never Blink”. Si les enfants en ont vu (ou pas) de toutes les couleurs avec les dribbles de ces magiciens du ballon orangé, les professionnels ont également joué le jeu à l’image du sympathique Louis Labeyrie et de la toute nouvelle recrue Jahmar Young. Du grand spectacle et beaucoup de sourires !

Un fauteuil pour deux !

La lutte continue entre la Levalloisienne Priscilla Gneto et Annabelle Euranie pour une sélection olympique dans la catégorie des moins de 52 kg. “Prissou” avait marqué des points avec sa médaille de bronze au Grand Prix de Jeju, en Corée. Pour monter sur la 3ème marche du podium, elle avait battu la régionale de l’étape Mi-Ri Kim en repêchage. Performance que n’avait pu réaliser Euranie, qui avait échoué au même stade de la compétition. Malheureusement, quelques jours plus tard, à Tokyo, Priscilla allait s’incliner dans une confrontation directe face à sa rivale tricolore, qui allait s’offrir le bronze. Néanmoins, tout reste encore possible pour la Levalloisienne, dont les yeux sont désormais rivés sur le Grand Slam de Paris, les 6 et 7 février prochains. Un rendez-vous qui s’annonce décisif dans la course aux JO.
De son côté, Teddy Riner continue de tracer tranquillement sa route vers Rio. Après son retour à la compétition, qui s’est soldé par un titre de champion de France et une victoire au Grand Prix de Qingdao, l’octuple champion du monde levalloisien a récidivé à Jeju. Il retrouvait en fi nale l’enfant du pays Sung-Min Kim, qu’il venait de battre à Qingdao.

Petitjean dompte le lion !

À gauche, Franck Petitjean.

À gauche, Franck Petitjean.

C’est à l’occasion de la soirée Apocalypse 2 , à Marcel-Cerdan le 21 novembre dernier, que le Levalloisien Franck Petitjean devait défendre sa ceinture nationale pour la quatrième fois. Malheureusement, les événements tragiques survenus à Paris la semaine précédant l’événement avaient contraint l’organisateur Malamine Koné à annuler le gala. C’est donc le 17 décembre, au Cirque d’Hiver, que le pensionnaire du Team Levallois Boxe Anglaise a affronté Renald Garrido, dit “le lion” dans un combat qui sentait la poudre, au vu des déclarations des deux hommes. Petitjean a affiché sa supériorité et conservé son titre de champion de France aux points sur décision unanime des juges. Par ailleurs, les amoureux de noble art levalloisiens seront ravis d’apprendre que Malamine Koné leur concocte un nouveau gala exceptionnel pour le 12 mars prochain à Marcel-Cerdan.

Joker !

© Herve Bellenger / Panoramic

Jahmar Young ( Paris Levallois)

Afin de pallier la blessure de son arrière Jason Rich, forfait encore pour un mois, le Paris Levallois s’est tourné vers un autre Américain, Jahmar Young, qui est donc devenu officiellement le joker médical du club. Formé au Nouveau Mexique, ce natif de Baltimore (29 ans – 1,96m) a accumulé plusieurs années d’expérience en Europe (Serbie, Belgique Lettonie, Russie, Bosnie) et connaît déjà la PRO A pour avoir évolué à Orléans. Nul doute qu’il saura contribuer à la remontée au classement des Franciliens.

Une victoire pour le Victory !

Le 28 novembre dernier, se déroulaient à Marcel-Cerdan les “Venum Victory World Series”. Un rendez-vous explosif de K-1 qui proposait des super fights et les finales des world series organisées préalablement sur toute la planète. Le succès fut au rendez-vous puisque près de 3 000 personnes étaient venues assister à cet unique événement de K-1 “made in France”, qui jouit d’une exposition internationale. Elles auront notamment pu apprécier la belle victoire de l’intouchable Française Anissa Meksen sur la Portugaise Maria Lobo et le spectaculaire technicien Mehdi Zatout qui est venu à bout du Turc Yetkin Ozkul. En revanche, petite déception pour le championnat du monde Wako des moins de 72,5 kg qui aura vu la victoire de l’impressionnant Azéri Chingiz Allazov sur le Français Djimé Coulibaly par décision unanime. S’il n’a pas démérité, le tricolore sera rentré peut-être un peu trop tard dans son combat.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

http://www.thedreampainter.com hermes replica http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags hermes replica http://www.transglobalcm.com hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://www.fasc.net replica hermes hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups