OPÉRA

0

Le Conservatoire a relevé le défi !

La Biennale du Conservatoire Maurice-Ravel, rassemblant, à l‘initiative de l‘orchestre, autour d’un opéra, une majorité de départements et d’élèves de tous âges, du théâtre à la danse, revient cette année les 22, 24, 26, et 28 mars, Salle Ravel avec Pagliacci, une oeuvre qui rassemble ! Les secrets en avantpremière avec le chef d’orchestre Vincent Renaud.
Propos recueillis par Ingrid Roulot-Gamboa

Info Levallois : Que nous réserve ce Pagliacci de printemps en Salle Ravel ?
Vincent Renaud : Cet opéra plaira au plus grand nombre… Les amateurs du genre, tout autant que les novices, y trouveront leur compte. Le format assez court du spectacle proposé, environ 1h30 sans entracte, encouragera, je l’espère, les nonconnaisseurs à tenter leur chance et à se laisser transporter par ce théâtre mis en musique. La filiation qui existe entre cet opéra de Leoncavallo et le cinéma de Federico Fellini, mis en musique par Nino Rota, a fait imaginer au nouveau metteur en scène Jean-Philippe Corre, une action qui se déroulerait dans les années 50, avec comme toile de fond La Strada, chef-d’oeuvre du cinéma italien de cette époque. Nous proposerons donc une création mêlant les trois univers, Fellini, Rota et Leoncavallo. Mais, il ne faut pas en dire beaucoup plus pour préserver la joie de la découverte. Venez voir, écouter et vous abandonner à ce que seuls les chefs d’oeuvre permettent : le fait de se sentir vivant. En premier lieu, la musique de Leoncavallo regorge de pages magnifiques, nourries tout autant du lyrisme verdien que du drame wagnérien. L’argument est ensuite à la fois très original et absolument typique du monde de l’opéra, nous confrontant aux vrais sentiments qui se cachent derrière les sourires feints et les pleurs des comédiens, des clowns ou des saltimbanques. Scènes de liesse populaire, humour, jalousie, amour et mort, tous les ingrédients sont réunis pour une belle soirée à l’Opéra à deux pas de chez vous !

Comment avez-vous choisi cet Opéra, Pagliacci, cette année ?
Le choix d’une oeuvre pour un projet de cette envergure se révèle être toujours passionnant et compliqué à la fois. Ce choix se fait en concertation avec les différents acteurs du projet, le Conservatoire Maurice-Ravel, les Choeurs d’Îlede- France et l’Orchestre Symphonique Maurice-Ravel. Après avoir donné Carmen de Georges Bizet en 2015 et La Bohème de Giacomo Puccini en 2017, probablement les deux opéras les plus joués au monde, nous avons souhaité proposer un ouvrage, peut-être moins connu du grand public, mais d’une dimension musicale et dramaturgique équivalente. Pagliacci  de Ruggero Leoncavallo, a rapidement trouvé grâce à nos yeux, un opéra court, d’un format idéal comparable à la durée d’un film, et nous permettant de faire intervenir un nombre conséquent d’univers artistiques différents, ceci étant souhaité dans un projet qui se veut le plus transversal possible. La qualité de la musique et du livret nous a également permis de trouver un consensus assez rapidement autour de ce chef d’oeuvre, laissant présager un travail pédagogique enthousiasmant.

Pouvez-vous nous rappeler le principe de ce projet d’envergure et quels en sont les enjeux ?
Un projet comme celui-ci est avant tout une grande aventure humaine, faisant se rencontrer de jeunes et moins jeunes artistes, professionnels ou amateurs, tous issus d’univers très distincts. Aussi nombreux et aussi différents que nous soyons, nous travaillons toutes et tous dans le but d’offrir aux Levalloisiens un spectacle de qualité dans ce très bel écrin qu’est la Salle Ravel. Depuis le mois de septembre, les différents départements du Conservatoire se mobilisent autour de ce projet. Les cordes, bois, cuivres et percussions forment l’orchestre, composé d’environ 60 musiciens. Les classes d’Art dramatique, Chant lyrique, Art lyrique, Maîtrise, les différents choeurs et l’atelier Cirque de l’Escale forment l’ensemble des artistes lyriques, circassiens et figurants présents sur le plateau en compagnie des solistes pour atteindre environ 80 personnes. Enfin, les classes de formation musicale travaillent sur l’oeuvre, alors que les classes de culture musicale ont pour mission d’en faire une présentation sous forme d’écrit, pour le programme de salle. Si nous ajoutons à cela les techniciens, éclairagistes, régisseurs, maquilleurs et encadrants en tout genre, nous ne sommes pas loin d’impliquer la moitié de la population de la ville, de 7 à 77 ans !

Qui sont les solistes invités cette année ?
Notre projet permet de créer un spectacle mêlant artistes amateurs et professionnels. Les rôles solistes sont confiés à de jeunes artistes lyriques confirmés, afin de proposer un spectacle de grande qualité en promouvant l’excellence du chant lyrique en France. Ces artistes, habitués des plus grandes scènes nationales, nous font l’honneur de partager leur talent dans cette aventure qui n’est pas sans risque… Nous retrouvons donc avec plaisir quelques-uns des solistes que nous avions pu apprécier lors de nos productions précédentes. Ainsi, le personnage de Nedda sera tenu par Clémentine Decouture déjà vue dans le rôle de Micaëla (Carmen ) ou de Musette (Bohème ). Canio sera interprété par Antonel Boldan, qui revient après nous avoir prêté sa voix en 2015 dans le rôle de Don José (Carmen ). Nous aurons cette année la joie de faire découvrir les voix merveilleuses de Christian Helmer, Benjamin Mayenobe et Dominique Ploteau, respectivement dans les rôles de Tonio, Silvio et Peppe.

Pagliacci de Leoncavallo
Vendredi 22, mardi 26, jeudi 28 mars à 20h Dimanche 24 mars à 16h
Salle Ravel
33 rue Gabriel-Péri
Tarifs : 15€ et 10€ (TR)

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

http://www.thedreampainter.com hermes replica http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags hermes replica http://www.transglobalcm.com hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://www.fasc.net replica hermes hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups cheap canada goose