No Limit Épisode II – Soirée Boxe anglaise

0

Au royaume du K.O…

Jeudi 14 décembre, à partir de 18h, le palais des sports Marcel-Cerdan accueille le No Limit Épisode II. Concoctée par Asloum Event, en partenariat avec la Ville de Levallois, cette soirée de boxe anglaise propose une Fight Card exceptionnelle. Entretien avec l’ancien champion olympique Brahim Asloum, qui évoque l’événement pour Info Levallois.
Propos recueillis par Maxime Douté

Info Levallois : Brahim, avec No Limit Épisode II, vous signez votre retour à Levallois en tant qu’organisateur…
Brahim AsloumBrahim Asloum : Je me suis toujours bien senti à Levallois. Après mon titre olympique, j’ai vécu 4 ans ici, de 2000 à 2004, puis de 2012 à 2016. Je me suis beaucoup entraîné au gymnase Delaune. J’apprécie beaucoup le Maire Patrick Balkany. Cela fait 20 ans que l’on a de très bons rapports. C’est un grand fan de boxe. On a passé des heures à en parler. Il connaît l’importance du noble art, notamment pour les jeunes. Il sait qu’il s’agit d’une véritable école de la vie. Pour y avoir boxé et gagné des titres, j’ai conscience que Marcel-Cerdan reste le temple de la boxe française. Je voulais absolument organiser la dernière soirée d’Asloum Event de l’année à Levallois.

Le plateau s’annonce de qualité
avec notamment une demi-finale mondiale…
En effet, le Français Yvan Mendy, n°2 mondial WBC, qui a déjà combattu à Levallois en 2016 et 2017, remet en jeu sa ceinture WBC Silver contre le Mexicain Jesus Arevalo, pour ce qui constituera une véritable demi-finale mondiale. Le vainqueur de ce combat pourra disputer, en début d’année 2018, un championnat du monde pour tenter de prendre la ceinture vacante des WBC contre le challenger officiel. C’est une grande opportunité pour les deux boxeurs. Très propre dans sa boxe, Mendy est un top niveau dans sa catégorie (Légers). Il fait partie des ambassadeurs de la boxe française. Un gros combat en perspective !

À gauche, Mathieu Bauderlique en janvier 2017, à Levallois

Il y aura également d’alléchants combats poids lourds…
Le Français Johann Duhaupas, qui a remporté la ceinture WBC Silver en 2016, sera opposé au Portoricain Carlos Negron pour le titre international WBA. Marcel-Cerdan pourra aussi faire connaissance avec le spectaculaire Colombien Oscar Rivas, n°10 mondial, dont je m’occupe en collaboration avec le promoteur canadien Yvon Michel. Il a disputé 21 combats pour 21 victoires, dont 16 par K.O.
Il affrontera l’ Espagnol Gabriel Enguema.

Seront également à l’affiche
deux boxeurs de la Team Solide, qui font le bonheur de votre franchise des Fighting Roosters…
Oui, après avoir fait le bonheur de l’équipe de France aux JO de Rio. Le mi-lourd Mathieu Bauderlique, médaillé de bronze olympique, devrait disputer un championnat de France lors de notre  soirée. Il pourrait alors devenir le premier boxeur olympique de Rio à faire un titre national. Chez les moyens, les Levalloisiens pourront apprécier le plus doué de sa génération, Christian M’Billi, quart de finaliste à Rio, dont je m’occupe aussi avec Yvon Michel. Il a à son actif 6 combats pour autant de victoires par KO.

À gauche, Christian M’Billi aux JO de Rio.

Sans oublier d’autres combats de haute facture…
Avec, sur le ring, le Levalloisien Abderrazak Houya, qui sera opposé à Bibi Ondoua en Coupe de la Ligue. Le vainqueur entrera dans le Top 5 français et poursuivra sa conquête du titre national. À noter également la présence de l’invaincu Yazid Amghar et d’Anissa Meksen, chez les femmes. Passée par Levallois et le LSC, Anissa a tout gagné en pieds-poings. Championne du monde de K-1, de boxe thaï, elle a aussi remporté le Glory. Contre Fatima El Kabouss, elle combattra pour la 2ème fois en anglaise. Les combats seront très équilibrés, car je veux que la fête soit totale, et cela passe par ce qu’il y aura sur le ring.

 

 

 

ASLOUM, LE NOBLE ARTISTE !
C’est à 14 ans que Brahim Asloum débute la boxe au club de Bourgoin-Jallieu. En 2000, il devient champion olympique à Sydney en mi-mouches. Une performance historique, puisque les dernières médailles d’or olympiques françaises remontent alors aux JO de Berlin (1936). Passé professionnel en 2001, il conquiert les titres de champion de France en 2002, champion d’Europe en 2003 et champion du monde WBA des mi-mouches en 2007. Avec ce dernier sacre, il entre à nouveau dans l’Histoire en étant le premier champion olympique tricolore à réaliser le doublé avec un titre mondial professionnel. Il reste encore le seul à ce jour à avoir accompli un tel exploit. En 2009, il annonce sa retraite sportive.

DE L’AUTRE CÔTÉ DU RING

Il devient ensuite manager et propriétaire de l’équipe de boxe du Paris United avec laquelle il est engagé dans la World Series of Boxing. Sa franchise gagne la 1ère édition de ce championnat mondial par équipe le 7 mai 2011. Certaines phases finales se sont déroulées à Levallois en 2010 et 2011, et ont révélé des boxeurs tels que Tony Yoka. Depuis le début d’année 2017, Asloum, lié à SFR Sport, a intégré sa nouvelle franchise des Fighting Roosters, qui représente la France dans la WSB, où 12 pays des cinq continents se disputent le titre mondial. L’équipe de Brahim est essentiellement composée de la Team Solide de Rio 2016, avec les médaillés olympiques Souleymane Cissokho, Sofiane Oumiha, Mathieu Bauderlique, mais aussi Christian M’Billi… Premier rendez-vous pour les Fighting Roosters, le 2 février prochain, dans la salle Wagram. Dans le même temps, Brahim Asloum continue d’organiser des réunions pugilistiques, à l’instar du No Limit Épisode II.

 

Billetterie
Points de vente habituels : FNAC, Carrefour, Magasins U, Géant Intermarché
www.carrefour.fr ou www.fnac.com ou www.francebillet.com

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.