Maxime Roos

0

Il est libre Max…

À Levallois depuis 2013, Maxime Roos, fidèle ailier des Levallois Metropolitans, réalise une très bonne deuxième saison sous les ordres de coach Fauthoux. Vainqueur du Trophée du Futur avec les Espoirs en 2016, il a ensuite été prêté  une saison à Blois en PRO B, avant de s’imposer progressivement à Levallois. Encore en course avec les Mets  pour les playoffs (interview réalisée le 10 avril ), il s’est livré à coeur ouvert pour Info Levallois.

Maxime, ton premier geste le matin ?
J’éteins mon réveil à 8h30 pour me laisser récupérer jusqu’à 9h (rires).

Le dernier avant de dormir ?
Je raccroche avec ma fiancée, Naomi.

Le plus facile au basket…
Le dunk, même à froid ! (rires)

Le plus difficile…
La constance, individuellement et collectivement. À l’image de notre saison, on commence par 7 victoires et 3 défaites avant d’inverser complètement les stats, avec 7 défaites et 3 victoires.

Tir à 3 points ou dunk ?
Tout petit, je voulais déjà dunker. J’adore ce temps de suspension dans l’air. C’est une plus grande sensation que de réussir un tir à 3 points. Après, en match, si tu réussis une grosse série de trois points, c’est pas mal aussi. 

Ta principale qualité ?
Ma gentillesse. Même sur le terrain, je pense beaucoup collectif, alors que, parfois, j’ai ma solution. C’est bien, mais ça peut porter défaut. On me le dit souvent “prend tes responsabilités !”.

Ton plus grand défaut ?
Mon innocence. Je baisse ma garde trop facilement et quand je vois le résultat, je me dis parfois “ah bah merde !”. (rires)

Ton joueur préféré ?
Petit, j’étais fan des Lakers et de Kobe Bryant. Je me tapais l’affi che, car j’étais habillé en jaune et violet de la tête aux pieds. En grandissant, j’ai appris à connaître Larry Bird et son mental d’acier.

Celui qui t’impressionne le plus aujourd’hui ? 
En termes de potentiel et de progression, le Grec Giannis Antetokoúnmpo des Bucks de Milwaukee.

Ton 5 historique ? 
Stephen Curry en meneur, Michael Jordan en arrière, Larry Bird en ailier, Kevin Garnett au poste 4 et Shaquille O’Neal en pivot. 

Le joueur levalloisien qui t’a marqué ?
Jason Rich. Il était à Levallois quand je suis monté en pro. Il m’a donné beaucoup de conseils, à l’instar d’un Boris Diaw. C’est un bon souvenir.

La saison des Metropolitans en trois mots ?
Enjeu, blessures et playoffs.

Le plus fou chez les Mets ?
Jaron Johnson. Il est tout le temps en train de lâcher des raps. Parfois, je le regarde, il est tout seul, dans sa bulle, il me fait rire.

Le plus fashion ?
En tout cas, ce n’est pas Ivan Février.

Le meilleur DJ dans les vestiaires ?
David Michineau.

Ton meilleur et pire souvenir de compétiteur ?
Le Trophée du Futur remporté avec les Espoirs en 2016 a été important pour moi ! C’était une belle satisfaction de gagner avec ce groupe coaché par Manu Pinda. Mais, je vais dire plus généralement tous ces matchs serrés que tu gagnes d’un point. Les pires souvenirs sont ceux que tu perds de la même façon.

Ton rêve ultime ?
Mon rêve, c’était de devenir basketteur professionnel. Je suis déjà épanoui dans ma vie. Je parlerais davantage d’objectifs, tels qu’évoluer un jour en NBA, par exemple.

Le jour que tu n’oublieras jamais ?
Mes fiançailles, le 24 novembre dernier, à Paris. Une étape importante dans notre vie. Avant de passer pro, je n’ai pu faire qu’un an de STAPS. Cette année m’aura au moins servi à la rencontrer (rires).

Qui emmènerais-tu en priorité sur une île déserte ?
Ma fiancée.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

http://www.thedreampainter.com hermes replica http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags hermes replica http://www.transglobalcm.com hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://www.fasc.net replica hermes hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups