LSC Athlétisme – Santé forme

0

L’athlé au service de la santé !

Tous les lundis, de 19h à 20h30, le LSC Athlétisme propose le Vital’Athlé Santé. Un concept destiné aux Levalloisiens, qui, malgré des soucis de santé, souhaitent reprendre peu à peu le sport. La section et son entraîneur spécialisé Ostian Egger accueillent les personnes souffrant de diabète, d’hypertension et de surpoids pour une pratique sportive adaptée et sécurisée.
Par Maxime Douté

Depuis plusieurs années, le LSC Athlétisme, par le biais du coordinateur de ses entraîneurs, Ostian Egger, a développé un pôle Santé Forme basé sur des programmes adaptés en matière de remise en forme et d’initiation au footing, afin de sortir de la sédentarité. Le 3ème volet de cette initiative, le Vital’Athlé Santé, a un objectif très simple, “ouvrir le club aux patients, explique Ostian. Lorsque l’on est malade, on a souvent tendance et c’est compréhensible, à ne pas (plus) faire du sport une priorité. Pourtant, certaines pathologies, qui ne sont pas trop lourdes, permettent la pratique sportive”.
Les séances du lundi, de 19h à 20h30, au complexe Louison-Bobet, s’adressent aux Levalloisiens souffrant de diabète de type 2, de dyslipidémie, d’hypertension, de dorso-lombalgies et de surpoids ou d’obésité, facteur aggravant de toutes les maladies précédemment citées. “L’idée est de rétablir une sorte de cercle vertueux. Au delà de ses bienfaits physiques, le sport revêt des vertus d’ordre psychologique. Et, lorsque l’on est mieux dans sa tête, on est mieux dans son corps”.
Formé par le CROSIF (Comité Régional Olympique et Sportif d’Île-de-France) et le docteur Pérès, Ostian Egger a reçu le diplôme d’Éducateur Sportif Sport- Santé, qui lui octroie le droit d’accueillir des personnes dont les problèmes de santé ne sont pas trop graves. “Il y a aussi une interaction avec le médecin. Je suis amené à entrer en contact avec lui pour lui faire un décompte précis de ce que je fais. Il me donne aussi ses préconisations. Selon les progrès, cela peut éventuellement entraîner une évolution dans le traitement médical”.

Quatre piliers
Le Vital’Athlé Santé repose sur quatre piliers. D’abord, l’endurance afin d’élever progressivement la capacité cardiopulmonaire. Les efforts sont toujours réalisés sous le seuil d’essoufflement, également appelé le seuil de la conversation. Il y a aussi du renforcement musculaire pour restimuler lentement tous les muscles, une activité d’équilibre et de coordination pour entretenir un autre muscle, le cerveau et du sport collectif pour renforcer la solidarité et le lien social. La notion de plaisir est très importante. Le jeu sera donc omniprésent. La pratique est douce, totalement adaptée à la personne et sécurisée. “Avant toute chose, le médecin doit logiquement délivrer un certificat médical. Je mets alors en place un accueil individualisé. Je passe du temps avec le patient pour faire le point sur sa pathologie, son idée du sport, sa motivation. S’ensuit une petite évaluation physique, avec une marche de 6 minutes par exemple ou des lancers de ballons. Je propose ensuite au patient de faire un essai sans engagement. Enfin, s’il est d’accord, nous nous fixons un défi de 3 mois dont l’objectif est de lui donner le goût du sport”.
Le sport s’avère donc un facteur déterminant de régulation métabolique et sanguine. Il s’impose toujours davantage dans le monde du soin. Depuis mars dernier, les médecins peuvent même le prescrire sur ordonnance.
Le célèbre “no sport” de Churchill, en guise d’explication de sa bonne santé, n’a jamais semblé si loin de la réalité du terrain.

Renseignements :
Complexe sportif Louison-Bobet
15 rue Pablo-Neruda
06 71 47 21 08

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.