L’Étoile de Martin

0

Sous une bonne étoile !

Dimanche 23 avril, de 9h à 18h, le Centre Aquatique de Levallois accueille l’association L’Étoile de Martin. Une structure qui soutient la recherche sur les cancers pédiatriques et finance l’accompagnement des enfants malades.

Par Maxime Douté

Raymond Domenech et Estelle Denis, marraine de l’Étoile de Martin.

Parrainée par des personnalités telles que Estelle Denis, Fabrice Santoro, Éric Frechon ou encore Raymond Domenech, l’association L’Étoile de Martin célèbre ses 10 ans d’existence. Une précieuse longévité tant l’action de cette structure 100 % bénévoles pour la recherche sur les cancers pédiatriques et pour l’accompagnement des enfants malades reste primordiale.
Toujours est-il qu’il s’agit d’anniversaires que l’on aimerait ne pas avoir à fêter, puisqu’il traduit un terrible constat : aujourd’hui encore, plus de 1 800 enfants sont atteints de cancer, par an, en France et un enfant de moins de 15 ans sur 440 sera touché par cette maladie. En 10 ans, L’Étoile de Martin a dépassé les 4 millions d’euros de dons. Elle en reverse 80 % à la Recherche et 20 % pour l’accompagnement des enfants (ateliers musicaux, arts plastiques, magie, théâtre…) tout aussi primordial dans la notion de guérison. “Avec une journée comme au CAL, nous pouvons récolter environ 5000 €, explique Vincent Orgueil, vice-président de l’association.
C’est, par exemple, le prix sur l’année des fournitures pour les ateliers d’Arts Plastiques. C’est aussi le coût des consommables du programme Osteomics. Un programme, qui consiste à identifier, pour un enfant, une médecine personnalisée dans le cadre du traitement de l’ostéosarcome (tumeur maligne la plus fréquente prenant naissance dans l’os)”.

LEVALLOIS S’EN VA EN GUERRE !
Dimanche 23 avril, à partir de 9h, les Levalloisiens sont invités à se rendre au Centre Aquatique pour participer à ce combat contre le cancer. L’intégralité de la recette des entrées sera reversée à l’association. Des dons supplémentaires sont également possibles. Des animations seront proposées durant la journée.
De 10h à 11h, un parcours aquatique pour les enfants sera mis en place. De 11h à 11h30, ils pourront s’adonner à de nombreux jeux tels que le chamboule-tout, la chasse au trésor… De 11h30 à 12h, place à l’aquafitness. De 15h à 16h, le LSC Sauvetage Nautique se livrera à des démonstrations et à des exercices avec les Levalloisiens. Et de 16h à 18h, baptêmes de plongée avec la section du LSC en perspective. À noter que des clowns arpenteront les bassins prêts à maquiller petits et grands. Grâce à ce type d’opérations, la Recherche avance et permet de soigner davantage d’enfants, d’améliorer la qualité de vie pendant les traitements, et de réduire les séquelles. Néanmoins, même si 75 % guérissent, beaucoup deviennent de petites étoiles, comme Martin. Alors, s’il est d’usage d’admirer les astres brillants, préférons- leur, le temps d’un combat, les lueurs de vie et d’espoir.

 

ET MARTIN DEVINT UNE ÉTOILE…
Le retour à la réalité en cette fin d’année 2005, est terrible. Martin est condamné et les médecins, autant que nous, n’ont alors comme seul objectif “que” celui de lui apporter le maximum de confort afin qu’il ne souffre pas. Nous sommes le 28 décembre. Le 5 janvier 2006, Martin est de nouveau hospitalisé. Il ne sortira plus de l’hôpital. Jusqu’au bout, il veut nous faire plaisir, nous réconforter : malgré le peu de forces qu’il a pour s’exprimer, il arrive encore à imiter le lion, jeu que l’on partageait avec lui et qu’il faisait pour nous “effrayer”. Pendant ce dernier mois de vie, nous avons voulu lui offrir un peu de “rêve”. Martin était complètement fasciné par Dora et Oui-Oui, compagnons de ses nombreux séjours hospitaliers. Ils sont venus en personne le rencontrer. Il est impossible de décrire ce qui s’est passé ces jours-là, c’était tout simplement magique, mais terrible à la fois… Ce dernier mois de vie de Martin restera pour toujours dans notre mémoire et nous ne remercierons jamais assez ceux qui ont entouré Martin et nous ont soutenus, les médecins et tous les soignants, le personnel éducatif, les bénévoles, les clowns, nos familles et amis. Martin est devenu une étoile le 30 janvier 2006, à 2 ans et 3 mois.
C’est l’histoire beaucoup trop courte de notre Martin. Il nous manque à chaque instant… Il manque à sa grande soeur, si courageuse dans cette épreuve. Sa petite sœur, née depuis, n’aura pas la chance de le connaître. Son histoire a marqué beaucoup de personnes autour de nous, celles qui nous ont soutenus du début à la fin, qui nous ont permis d’accompagner notre petit garçon vers l’autre rive.
Tenter de donner un sens à quelque chose qui n’en a à priori aucun, et ainsi contribuer à guérir davantage d’enfants atteints de cette terrible maladie, telle fut notre motivation pour fonder l’Étoile de Martin.
Servanne et Laurent Jourdy, parents de Martin.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.