Humour

0

Marc-Antoine Le Bret fait le plein des voix

Méfiez-vous de sa gueule d’ange. Marc-Antoine Le Bret est humoriste, imitateur et n’hésite pas à s’attaquer aux grandes voix de la politique, de la télévision, du sport, du cinéma… hommes ou femmes ! Rendez-vous Salle Ravel le 16 mai pour écouter et rire de cette galerie de personnalités.
Par Ingrid Roulot-Gamboa

Écouter et presque voir, Cyril Hanouna, Jean-Michel Apathie, Denis Brogniart, Igor et Grishka Bogdanoff, Booba, Geneviève de Fontenay, JoeyStarr, Cyril Lignac ou encore Didier Deschamps sur une même scène, c’est possible. Ce sont plus de soixante voix jamais imitées mais aussi des incontournables que propose le talentueux imitateur Marc-Antoine Le Bret, en soixante minutes !
Un stand up rebondissant, rythmé souvent interactif, par ce jeune breton qui a pourtant déjà écumé de nombreux plateaux télévisés et radios. Des textes précis et des personnages maîtrisés font de Le Bret, sans aucun doute l’imitateur que tout le monde s’arrache.

SUCCES STORY
Né à Saint-Brieuc dans les Côtes D’Armor, il y a trente-deux ans, le discret Marc-Antoine n’a tout d’abord d’yeux que pour Laurent Chandemerle, imitateur originaire lui aussi de Bretagne. “J’ai toujours été réservé et l’humour me servait à m’exprimer plus facilement, mais en fait j’ai pas eu de gros soucis. Je ne suis pas passé par une dépression, et je n’ai pas eu de problèmes dans ma vie, j’ai été très bien élevé. C’était surtout le plaisir de voir les imitateurs. Les imitateurs me faisaient rêver, je regardais ça à la télé et je trouvais ça génial”, a confié l’imitateur à nos confrères du site Internet Melty. Après le bac et une première tentative de spectacle d’imitations dans le show d’un ami DJ, il monte tenter sa chance à Paris. Elle lui sourit rapidement. On lui recommande de faire ses classes dans les cafés théâtres populaires dont regorge la capitale. Et c’est Patrick Sébastien qui lui ouvre le premier les portes de la télévision en mars 2011 dans Les Années Bonheur. Grâce à ses passages télévisés, il est remarqué par Yves Le Rolland, alors à la recherche de nouvelles voix pour Les Guignols de L’Info après le départ de Nicolas Canteloup en septembre 2011. Il officie donc dans la célèbre émission de Canal Plus jusqu’en juillet 2016. Dans le même temps, Cyril Viguier fait appel à lui pour Vendredi sur un plateau sur France 3 en 2011. Puis, il intègre la bande de Touche pas à mon poste sur D8 tous les mercredis avec sa chronique La Télé de Marc-Antoine Le Bret. Il accompagne également Laurent Ruquier sur le plateau de l’émission phare de France2 On n’ est pas couché depuis 2015. Côté radio, sa première apparition date de 2010 dans On va s’gêner sur Europe 1. Ses voix se retrouvent au quotidien sur les ondes de l’antenne de 2012 à 2016 en matinale, les après-midis auprès de Cyril Hanouna dans Les Pieds dans le Plat, mais aussi sur RFM dans la matinale d’Élodie Gossuin avec sa chronique Le Bret du Faux. Une ascension fulgurante pour cet humoriste qui a définitivement trouvé sa voie !

Marc-Antoine Le Bret fait des imitations
Mardi 16 mai à 20h30
Salle Ravel
33 rue Gabriel-Péri
01 47 15 76 76
Tarifs : 20 € et 15 € (TR)

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.