HENRI CHAPRON

0

Le styliste de l’automobile

Info Levallois commémore le centenaire de la création de l’atelier de carrosserie Chapron, qui a fait les beaux jours de Levallois et vient d’être mis à l’honneur lors de l’exposition Rétromobile à Paris pour la carrosserie des Citroën. Un nom synonyme de l’excellence à la française, Made in Levallois.

Henri Chapron est né en 1886 en Sologne, à Nouan-le-Fuzelier. À l’âge de 14 ans, alors apprenti sellier, il part sur son vélo comme Compagnon du Tour de France. Henri apprendra tous les métiers de la carrosserie, allant de ville en ville, de patron en patron.
Après la Première Guerre mondiale, en décembre 1919, Henri Chapron ouvre son atelier de carrosserie à Neuilly-sur- Seine, qu’il construit lui-même avec ses économies.
Il rachète le surplus des Ford T, laissées par l’armée américaine aux Domaines après la guerre, pour les transformer tout d’abord en véhicules utilitaires, puis en voitures de tourisme.
Le style Chapron prend doucement forme. Son audace, sa créativité et son talent lui donnent un certain crédit auprès des constructeurs automobiles. Il travaille alors pour de grandes marques comme Hispano-Suiza, Bugatti, Rolls-Royce… En 1923, il décide de s’agrandir et emménage à Levallois, au 114-116 rue Gravel (Aristide-Briand).
Coïncidence ou signe du destin, la charpente métallique de ses nouveaux ateliers a été réalisée par La Société de Construction de Levallois-Perret / SCLP, ancienne société d’un autre génie levalloisien, Gustave EIFFEL !

Succès rapide
Henri Chapron imagine, adapte, ajuste et crée à la demande de ses clients, de nouvelles lignes de carrosseries prestigieuses sur des voitures de grandes séries.
L’innovation est le maitre mot des commandes. À la fin des années 1920, entre autres avec Delage, Panhard et Levassor, il conçoit des modèles considérés comme des oeuvres d’art.
En 1927, son affaire est prospère. Henri Chapron emploie trois cent cinquante personnes et parvient à sortir trois voitures par jour. En 1928, il décroche la Médaille de Vermeille du Concours d’élégance de Vichy, avec une limousine Unic 11 CV.
Il est présent chaque année lors de tous les grands salons automobiles, à Londres, Paris ou Genève.
Lors du salon de l’automobile de 1936, il présente un superbe cabriolet quatre places, carrossé sur Delage D8 120.

Changement d’activité forcé
Lors de l’occupation allemande, les ateliers du carrossier sont réquisitionnés. Se refusant à licencier son personnel, Chapron démarre une activité de fabrication de poêles à charbon. L’occupation ne va pas arrêter la production de la carrosserie pour autant. Les ouvriers sont moins nombreux, mais l’occupant impose des commandes : l’aménagement de certaines voitures en gazogène et la réparation du faible parc automobile permettent de conserver une activité à Levallois.
À l’issue du conflit, le carrossier est très fier d’avoir réussi à éviter à la totalité de ses ouvriers de partir au STO (service du travail obligatoire) en Allemagne. Un nouveau départ Après la guerre, la crise économique pousse Henri Chapron à dessiner des carrosseries plus compactes. C’est lors du salon d’octobre 1950 que démarre la collaboration du carrossier de Levallois avec les émirs d’Arabie Saoudite. Il réalise pendant vingt-cinq ans de luxueuses Cadillac, véritables palais roulants.
Le Président de la République, René Coty, lui commande une limousine décapotable de quatre places à partir du châssis de la Citroën Traction 15 Six-H à suspension hydropneumatique. Mise en service en octobre 1956, elle participera à de nombreux défilés et cérémonies. Le carrossier de la République Des ateliers Chapron sortent aussi des prototypes de carrosseries pour DS. En 1958, la DS Prestige, puis le cabriolet Croisette font leur entrée dans le monde. L’entreprise devient le carrossier officiel de l’Élysée.
Il carrosse alors la DS 19 (avec un toit surélevé) réalisée sur mesure pour le Général de Gaulle en raison de sa grande taille. Cette voiture est heureusement fiable et c’est ce qui sauvera la vie du Général et de son épouse, victimes d’un attentat au Petit-Clamart le 22 août 1962.
Cible de nombreuses balles, la voiture arrive à poursuivre sa course malgré un pneu avant gauche et un pneu arrière droit crevés. C’est un exploit et c’est décidément une voiture à part. Henri Chapron carrosse et assemble d’autres véhicules pour l’Élysée, notamment, en 1969, la DS présidentielle immatriculée 1 PR 75. Cet exemplaire unique est pour l’époque le summum du luxe.

La fin d’une belle épopée
En 1974, la carrosserie Chapron ne compte plus que 74 employés, l’entreprise rencontre des difficultés, comme tous ses concurrents. En 1978, âgé de 92 ans, Henri Chapron décède. Madame Chapron reprend la direction de l’atelier. La carrosserie va survivre quelques années à son fondateur, jusqu’en 1985. Mais l’âme de la carrosserie s’est envolée. Les prix des prestations flambent et les clients ne sont plus au rendez-vous. Françoise Chapron dépose le bilan et la liquidation judiciaire est prononcée.L’atelier à laissé place à l’actuel square Édith-de-Villepin et à une partie de la crèche La Clairière.
Mais l’évocation de Chapron, chez les amateurs de voitures anciennes, fait encore frémir de plaisir. Il était le spécialisteavant l’heure de la customisation et savait répondre aux désirs les plus fous de sa clientèle. Sa renommée est toujours intacte chez les connaisseurs..

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

http://www.thedreampainter.com hermes replica http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags hermes replica http://www.transglobalcm.com hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://www.fasc.net replica hermes hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups cheap canada goose