GÉNÉRATIONS LEVALLOIS

0

La vie sauvage des femmes…

La Levalloisienne Bénédicte Brézillon publie La vie sauvage des femmes, chez Jean-Claude Lattès. Un premier roman réjouissant et plein d’humour sur la vie quotidienne d’une femme d’aujourd’hui, aux prises avec les interrogations de la quarantaine et dont la vie, à priori bien rangée, va subir quelques soubresauts…
Par Romuald Hambert

Un coup d’essai qui équivaut à un coup de maître. Pour son tout premier roman, la Levalloisienne Bénédicte Brézillon a réussi non seulement à se faire éditer, le graal de tout nouvel écrivain, mais qui plus est, par une grande maison d’édition, Jean-Claude Lattès. Il faut dire que l’écriture l’accompagne depuis des années en qualité de rédactrice en communication d’entreprise. Le thème traité s’est imposé à elle comme une évidence, en écoutant des amies évoquer leurs vicissitudes quotidiennes de maman-working girl-épouse modèle-femme d’intérieur parfaite, souvent avec humour et légèreté, comme un palliatif au stress et à l’épuisement qui guette parfois. “Les femmes d’aujourd’hui ont un grand sens de l’autodérision quand il s’agit de parler de leur quotidien, explique Bénédicte Brézillon. J’avais envie d’en faire l’éloge, d’intégrer à mon histoire ce regard espiègle, qui est finalement le meilleur remède contre la charge mentale qu’elles doivent supporter”.
Une charge mentale en effet bien plus importante pour les femmes que pour les hommes. Car ce n’est pas un cliché que de l’affirmer, mais une réalité, ces dames ont la plupart du temps une double journée à assumer, entre une vie professionnelle chargée et une vie de maman tout aussi trépidante, même si les nouvelles générations de papas sont plus présents, certes, mais quand même à temps partiel…

UNE VIE BIEN RANGÉE

Mercredi, ou la hantise de la femme active qui s’offre une punition en milieu de semaine pour que son enfant s’épanouisse harmonieusement. Je n’échappe pas à la règle. Le mercredi, c’est la journée en apnée qui finit en noyade”.
Agathe, l’héroïne imaginée par Bénédicte Brézillon, qui possède le sens de la formule, est justement l’archétype de la femme moderne, épouse et mère modèle, publicitaire, elle coche toutes les cases de la femme parfaite au sein d’une famille qui l’est tout autant. Une vie rangée à l’image des chemises de monsieur, mais peut-être un peu trop ? Le temps qui passe, l’horloge biologique qui défile, les moments rien qu’à soi réduits à leurs plus simple expression, une impression de s’oublier… Autant de questionnements qui remontent à la surface, un jour de spleen. Puis, une rencontre impromptue au détour d’un vernissage et cette vie bien rangée vacille tout autant que ses certitudes.

ONE WOMAN SHOW LITTÉRAIRE
La vie sauvage des femmes est en quelque sorte une chronique douce amer, une sorte de one-woman show littéraire, sur un ton alerte et moderne qui oscille entre Florence Foresti et Michèle Bernier. Le mari d’Agathe est surtout évoqué en filigrane dans l’intrigue, car c’est avant tout l’histoire d’une femme, aux prises avec ses paradoxes et ses angoisses existentielles, et non celle d’un couple. Le temps d’un moment d’égarement, d’une parenthèse, Agathe se redécouvre et fait le point sur sa vie et sur elle-même. Un roman à la fois réaliste et optimiste, dont l’humour fait souvent mouche !

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups