GÉNÉRATIONS LEVALLOIS

0

La thérapie par la création

Jill, une artiste levalloisienne, expose ses oeuvres au Bistrot de Lolotte à Levallois jusqu’à fin mars. Ghislaine Martin, de son vrai nom, a découvert la peinture et le collage sur le tard, en quelque sorte une thérapie créative après la perte de sa fille de 8 ans.

Qui guide la main du peintre et de l’artiste en général ? D’où vient cette urgence de créer, ce désir de s’exprimer par la matière ? Ghislaine Martin le sait mieux que tout autre. Un petit ange veille sur elle, la guide et lui donne cette inspiration. Pour Jill, de son nom d’artiste, cette vocation tardive est à la fois un refuge, une bouffée d’oxygène. “Une reconstruction, une renaissance personnelle et une production créative qui tend vers l’art”, analyse-t-elle. Une reconstruction de soi-même après un drame, inqualifiable, le décès, en 2010, de sa fille, Mélissa, emportée par un cancer foudroyant. Il a fallu alors apprendre à vivre différemment, que Ghislaine trouve un sens à son existence après cette épreuve sans nom et mobilise cet instinct de survie qui se déclenche instinctivement pour aider à supporter l’insupportable. “Je cherchais à m’occuper l’esprit, explique Ghislaine. J’ai alors pris des cours de dessin à l’association Dessinons ensemble, à la Maison des Associations. Étonnant, moi qui ne dessinais jamais, je me suis prise de passion, pour le dessin tout d’abord, puis pour la peinture.” Son inspiration, Jill va la trouver également lors de voyages à Bali. Là-bas, dans cette île indonésienne au coeur de l’océan Indien, elle réussit à trouver la paix ou tout au moins l’apaisement, parmi un peuple à majorité hindouiste, qui cultive la sagesse tout en ayant un regard différent sur les épreuves de la vie.

LA VOIE DU RENOUVEAU

Pour Ghislaine, tout s’éclaire alors. Elle avance pas à pas vers la voie du renouveau. Elle dessine, tout d’abord, des visages, puis elle attaque la peinture et enfin des collages, pour lier la peinture à la photo, son autre passion. Mais pas d’oeuvres noires ou pessimistes pour Jill, bien au contraire. Ses créations sont colorées, gaies, optimistes, avec différents thèmes, que ce soit la musique, la mode, le cinéma… En 2017, Jill se lance et expose lors Levall’art, organisée par la Municipalité à L’Escale, qui met à l’honneur des artistes levalloisiens. L’une de ses oeuvres est acquise par un visiteur, un encouragement à poursuivre sa démarche artistique. Cette fois, une nouvelle exposition dans un nouveau lieu va permettre à Jill d’exprimer sa créativité salvatrice aux yeux des autres.

Jusqu’à fin mars
Bistrot de Lolotte,
1 place d’Estienne d’Orves

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.