FRANCE-ALLEMAGNE : JE T’AIME, MOI NON PLUS

0

Photo-Info-LevalloisLevalloisien, Anthony Benhamou est économiste au sein du cabinet ACDEFI, fondé et présidé par Marc Touati. Il est par ailleurs Maître de conférences à Sciences-Po Paris où il y enseigne la macroéconomie et Tuteur Enseignant au sein du master Diagnostic Économique de l’université Paris Dauphine. Il est notamment spécialisé sur les questions de politiques économiques ainsi que sur la construction européenne. Il tient une chronique économique sur Info Levallois afi n de décrypter les enjeux nationaux et internationaux.

Après 1982 et 1986, l’équipe de France de football s’est une nouvelle fois inclin.e en Coupe du monde le 4 juillet dernier face à l’équipe d’Allemagne qui a remporté le Mondial.
Mais comme si cela n’était pas suffisant, nos voisins d’outre-Rhin sont également devenus champions d’Europe… des comptes publics. Le pays présentera en effet en fin d’année des comptes excédentaires, une première depuis 1991 et la réunification du pays.

LA CROISSANCE FRANÇAISE PATINE
Mais cette fois-ci, c’en est trop pour la France. Car l’hexagone peine pour sa part à assainir ses comptes publics : à titre d’illustration, en 2014, le déficit du pays devrait s’établir à 4,4% du PIB (après 4,3% en 2013), soit loin, très loin de l’objectif des 3,0%, le renvoyant par la même occasion aux calendes grecques. Par ailleurs, la croissance française patine depuis le début de l’année (stagnation du PIB aux premier et deuxième trimestres) et devrait au mieux atteindre 0,2% en fin d’année et 0,7% en 2015, en dépit de prévisions gouvernementales bien plus optimistes.
C’est dans ce contexte qu’au mois d’août dernier, François Hollande a réclamé de l’Allemagne “un soutien plus ferme à la croissance” puisque “ses excédents lui permettent d’investir davantage”. En clair, Angela Merkel doit lancer un plan de relance national afin de booster la demande des ménages allemands et favoriser de fait les exportations de ses partenaires européens. Plus précisément, vous l’aurez compris, les exportations françaises. Un épisode qui se ponctua néanmoins par un cinglant nein du ministre des finances allemand Wolfgang Schäuble.

AIDE-TOI ET ANGELA T’AIDERA…
Mais qu’à cela ne tienne, la France n’a pas dit son dernier mot. Il faut en effet comprendre que l’insistance hexagonale en faveur d’une plus grande coopération de son voisin d’outre-Rhin intervient à un moment particulier. Car l’économie allemande traverse actuellement des difficultés conjoncturelles, comme en atteste la contraction de 0,2% de son PIB au deuxième trimestre. S’appuyant ainsi sur l’adage “l’union fait la force”, Paris a depuis remué ciel et terre pour trouver des alliés européens capables de faire plier Berlin. Progressivement donc, l’Europe s’est divisée en deux camps. D’un côté, les tenants d’une réorientation de la politique économique européenne vers plus de croissance (France, Italie etc.). De l’autre, les tenants de la discipline budgétaire (Allemagne). Et dans ce schéma, l’organisation récente de sommets européens consacrés à la croissance sonne clairement comme une revanche pour la France. Mais, attention à ne pas se désolidariser du partenaire allemand en dénonçant une quelconque stratégie non coopérative. Car, qu’on se le dise, pour devenir la locomotive de l’Europe, l’Allemagne a été contrainte de réaliser des efforts herculéens au cours des dix dernières années. La réforme apparaît ainsi être une condition préalable et indispensable à toute éventuelle solidarité européenne. Et très vite, la France devra mettre un peu de bière dans son vin. Aide-toi et Angela t’aidera…

tableau 2  tableau 1

Anthony Benhamou

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

http://www.thedreampainter.com hermes replica http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags hermes replica http://www.transglobalcm.com hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://www.fasc.net replica hermes hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups cheap canada goose