COIN DE LA MÉDIATHÈQUE

0

Vacances, j’oublie tout !

LES BEAUX ÉTÉS
De Zidrou / Éditions Dargaud

Les beaux étés est une série en bande dessinées sur les vacances d’une famille belge, les Faldérault, dans les années 1970. Au scénario, le très productif Zidrou (Benoît Drousie) qui livre ici, avec humour et sensibilité, les petits bonheurs d’un couple et de leurs quatre enfants partis en 4L chercher le soleil dans le Sud de la France.
Toutes les petites allusions nostalgiques omniprésentes dans l’album renvoient chacun à ses propres souvenirs de vacances, qu’il soit de cette génération ou non. Et derrière l’apparente légèreté du ton, se posent aussi des questions plus essentielles, telles que la séparation ou la mort, mais toujours abordées avec finesse et délicatesse. Le dessin de Jordi Lafebre sublime parfaitement  le texte, son trait tout en rondeur apporte chaleur et intensité au propos. Pour se détendre pendant les vacances, cette saga estivale en quatre tomes ravit par sa tendresse, sa fraîcheur et sa légèreté !

LA TRILOGIE VERHOEVEN
De Pierre Lemaitre / Éditions LGF

Pour les adeptes des sagas et des fresques en plusieurs volumes !
Travail soigné est le premier opus de la trilogie Verhoeven suivi d’Alex et de Sacrifices. Avec ces romans, Pierre Lemaitre propose une série passionnante, noire et sanglante à souhait, qui met en scène l’inspecteur Camille Verhoeven et ses acolytes. Il faut savoir que Verhoeven est un héros atypique, puisqu’il mesure 1 mètre 45, ce qui entraîne des situations cocasses ! À travers son histoire et celle de trois femmes victimes de serial killers, l’auteur offre trois thrillers glaçants qui jonglent avec les codes de la folie meurtrière et s’enclenchent dans une mécanique diabolique et imprévisible pour égarer le lecteur jusqu’au dénouement insoupçonnable. Le rythme haletant s’accorde à la perfection avec la construction particulière de l’intrigue, servie par un style percutant et loin d’être dénué d’humour. À consommer sans modération, une trilogie idéale à emporter dans ses bagages…

TOP OF THE LAKE. SAISON 02, CHINA GIRL
Jane Campion, Ariel Kleiman, réal.

Dans ce deuxième opus, on renoue avec l’univers noir et mélancolique installé par Jane Campion dans la première saison de la série et on retrouve avec plaisir son personnage de flic solitaire et écorché, Robin Griffin. Quittant les paysages bruts des montagnes de Nouvelle-Zélande pour le béton et les plages bondées de Sydney, la réalisatrice australienne sait à nouveau tirer profit du format court (7 épisodes), pour poser le cadre, dérouler l’action et entrer dans l’intimité et la complexité des personnages. Dès les premières images, les thèmes chers à la réalisatrice affleurent sous l’intrigue : les rapports humains – qu’ils soient d’amour, d’amitié, de hiérarchie ou de famille -, la place de la femme dans la société, le machisme de certains univers et les méandres de l’âme humaine. S’ajoute la question de la maternité, objet de désir, de fantasme ou de trafic pour devenir le fil rouge de la saison. Ainsi, la découverte du cadavre d’une jeune fille dans une valise échouée sur une plage marque le point de départ de l’enquête. Le corps recroquevillé en position foetale devient image symbolique et métaphore de l’enfant comme celle de la violence et de la solitude. Au fil des épisodes, trois fils narratifs s’entremêlent, l’enquête proprement dite, la lente reconstruction de Robin après la saison 1 et l’irruption de son passé dans le présent. Cette fois encore, l’analyse subtile de la nature humaine prime sur le thriller et Madame Campion fait de cette saison une oeuvre à la fois intimiste et engagée..

LE CHAT BEAUTÉ
De Florence Hinckel / Éditions Nathan

Qui nommerait son chat Pitre ? La famille de Jérôme et Hélène bien sûr, qui ne manque pas d’humour ! Et encore, il ne s’appelle pas Perlipopette ou Grin ou Taigne… Tout va pour le mieux dans cette famille jusqu’au jour où un désastre se produit : Jérôme le papa, devient allergique aux poils de chat. Pour Pitre, il est évident que Jérôme ne peut pas rester vivre à la maison. La famille prend une toute autre décision et Sidonie, 8 ans, est la seule à chercher des stratagèmes pour que Pitre reste à la maison. Après ce premier tome plein d’humour et de jeux de mots, Le Chat Pitre découvre qu’il possède des super pouvoirs dans le tome 2…
Pour les enfants avides de lecture à partir de 8 ans.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.