CHAUFFAGE URBAIN

0

D’importantes baisses de charges à venir

Les Levalloisiens chauffés par l’intermédiaire du chauffage urbain vont pouvoir bénéficier d’une importante baisse de charges de chauffage, avec un effet rétroactif depuis janvier 2016. Le Maire, Patrick Balkany, est en effet intervenu auprès de La Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain, pour mettre fin à une tarification complémentaire appliquée sur l’énergie issue de l’incinération des ordures ménagères. Explications.

En janvier 2016, La Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU), qui a pour mission de fournir la vapeur servant à produire la chaleur sur le réseau de chauffage urbain de Levallois, a décidé, sans concertation, de manière unilatérale, d’appliquer un tarif complémentaire sur l’énergie issue de l’incinération des ordures ménagères.
Cette augmentation a été ainsi directement répercutée sur les usagers levalloisiens.
Le Maire, Patrick Balkany, est intervenu pour s’élever contre cette tarification excessive, avec l’appui du Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers. Cette démarche a permis l’annulation de ce tarif complémentaire. Concrètement, ce tarif ayant cessé d’être appliqué depuis octobre 2017, il devra être procédé à un avoir de régularisation pour la période allant de janvier 2016 à septembre 2017 inclus.

Dans un premier temps, les différents syndics et bailleurs concernés recevront, pour chaque immeuble, au début de cette année, le montant de l’avoir de régularisation de la part de Kalita, le délégataire en charge du chauffage urbain.

RÉGULARISATION PAR LES BAILLEURS ET SYNDICS

Dans un deuxième temps, les bailleurs et syndics devront répercuter auprès des copropriétaires et locataires une baisse de leurs charges, ceci, évidemment, au prorata de leur consommation. Il faut savoir que le total des avoirs, pour le chauffage urbain et pour l’ensemble des immeubles concernés sur la ville, s’élève à 1 147 120 euros TTC.

Une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des Levalloisiens !

PANNE
RÉSEAU PRIMAIRE OU SECONDAIRE ?

Même si le réseau de chaleur Kalita est fiable, contrôlé et entretenu au quotidien par le délégataire, une panne peut survenir. La plupart du temps, elle ne concerne qu’un immeuble, voire même un appartement. C’est là qu’intervient la notion de réseau primaire ou réseau secondaire.

Que faut-il faire ?
Demander à ses voisins si leur chauffage fonctionne toujours. Si oui, vérifier ses radiateurs, qui ont peut-être besoin d’être purgés. Si non, la panne est donc générale, mais elle vient peut-être du réseau secondaire, c’est-à-dire de la sous-station installée en bas de l’immeuble. Dans ce cas, seul l’immeuble est impacté et c’est le syndic ou le bailleur qui peut et doit intervenir pour faire entreprendre la réparation.
Si un quartier entier est touché par une panne, il s’agit du réseau primaire. Dans ce cas, c’est le délégataire de la Ville, Kalita, chargé de ce réseau, qui intervient immédiatement pour localiser la panne et y remédier. Pour avoir des informations, contacter le syndic de l’immeuble, car il est immédiatement avisé par le prestataire de la Ville en cas de panne du réseau primaire, ou se connecter sur la page Facebook de Kalita ou sur leur compte Twitter kalitareseau. Le compte Facebook de la Ville relaie aussi toute information en cas de panne.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica