Boxe

0

L’an 2017 avant le KO !

Samedi 21 janvier, le noble art revient au palais des sports Marcel-Cerdan avec “The Main Event 2” organisé par MK Events en partenariat avec le LSC. Une soirée dans laquelle chaque combat sera une affiche. Entretien avec le célèbre promoteur levalloisien Malamine Koné, par ailleurs créateur de la marque Airness.
Par Maxime Douté

Info Levallois : Malamine Koné, un peu moins d’un an après l’immense succès du “Fight and Furious” qui avait eu lieu à Levallois, vous voilà de retour avec “The Main Event 2”…
Malamine Koné : Oui, nous sommes de retour à la maison, car je suis moi-même Levalloisien. Levallois, c’est la ville du sport par excellence et de la boxe en particulier. C’est toujours un plaisir de pouvoir organiser une soirée dans le temple de la boxe qu’est le palais des sports Marcel-Cerdan. Le “Fight and Furious” de mars dernier fut un énorme succès. Il y avait près de 3 400 personnes et presque autant qui n’ont pas pu rentrer. Nous avons été dans l’obligation de refuser pas mal de monde. La billetterie était ouverte à 17h et à 17h30, nous étions “full”. Nous aurions pu revenir en novembre dernier, mais cela ne s’est pas fait pour diverses raisons. Je viens de m’engager avec Canal Plus pour trois ans et, le samedi 21 janvier, nous sommes de retour à Cerdan.

Votre projet de relancer la boxe en
France est donc en passe d’aboutir ?
Je pense que la boxe est déjà bien relancée en France, car, avec “The Main Event 2”, nous en serons à la huitième soirée de gala de boxe organisée par MK Events. La dernière en date, au mois de novembre, avait aussi rempli la Halle Carpentier, qui compte 6 880 places en configuration “boxe”. Ce succès ne m’étonne pas, vu les plateaux proposés. Nous nous efforçons d’offrir à chaque fois un vrai spectacle au public. Et ce sera une nouvelle fois le cas avec “The Main Event 2”, où chaque combat sera un main event à part entière. Le public ne se trompe jamais et la “fight card” du 21 janvier n’aura aucun mal à le convaincre.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette “fight card” ?
L’une des têtes d’affiche à observer attentivement lors de ce gala sera Souleymane Cissokho, qui va livrer pour l’occasion son premier combat chez les professionnels, après avoir été médaillé de bronze chez les welters, aux Jeux Olympiques de Rio, cet été. Dans un
registre à peu près similaire, il y aura le combat de Mathieu Bauderlique, médaillé de bronze à Rio chez les milourds. Champion du monde APB de la catégorie en 2015, il passera officiellement professionnel le 21 janvier.

Il y aura aussi des ceintures en jeu
lors de ce “Main Event 2”…
Tout d’abord, un championnat du monde IBF où la Française Maïva Hamadouche défendra la ceinture qu’elle a vaillamment conquise en novembre dernier. Selon l’avis de nombreux experts, le combat qui l’a sacrée contre l’Américaine Jennifer Salinas avait été l’un des plus beaux de la soirée.

Cédric Vitu signe aussi son retour à l’occasion de ce “Main Event 2”…
Oui, il défendra sa ceinture de champion d’Europe EBU contre son challenger officiel, l’Espagnol Isaac Real. Ce combat était prévu en novembre, mais nous avons dû le reporter car Vitu était blessé à un tympan. Ce fut un mal pour un bien, car c’est donc chez nous, à Levallois, qu’il tentera de conserver son bien.

Deux autres ceintures européennes
UE seront aussi attribuées durant cette soirée…
Chez les poids légers, le Français Marvin Petit, la “coqueluche des gitans”, sera opposé à la star montante de la boxe espagnole, Jerobe Santana, pour le titre européen vacant UE. D’autre part, le Levalloisien Franck Petitjean tentera de conquérir la ceinture européenne UE, laissée vacante chez les superlégers, face à l’Italien Samuele Esposito.

Le combat pour la ceinture
nationale des légers devrait être tout aussi attrayant…
L’attribution du titre de champion de France donnera lieu à un duel très serré entre Samir Kasmi et Dame Seck. Une vraie opposition avec deux styles différents. Kasmi est expérimenté. Il a une boxe engagée et une belle technique. Quant à Seck, c’est un vrai styliste, plus longiligne. Ça risque d’être explosif.

Sans oublier le fulgurant Louis
Toutin, alias “Kawai”…
Oui ! Lui, c’est mon poulain ! Je pense que c’est le nouveau phénomène de la boxe française. Chez les super-moyens, il compte quatre combats pour quatre KO. Il ne manquera pas d’impressionner les Levalloisiens.

LES CHIFFRES CLÉS DE LA SOIRÉE “THE MAIN EVENT 2”
1 championnat du mondeféminin IBF
1 championnat d’Europe EBU
2 championnats européens UE
1 championnat de France
3 400 spectateurs attendus

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.