Béatrice Houchard

0

Les bons vouloirs des Princes de l’Élysée…

La journaliste et Levalloisienne Béatrice Houchard vient de publier Le Fait du Prince, petits et grands caprices des présidents de la Ve République, aux éditions Calmann-Lévy. Nominations, décisions, fixettes présidentielles, les Présidents successifs de la Vème République ne sont-ils que des monarques aveuglés par le pouvoir ? Parfois pour le pire, mais aussi pour le meilleur…
Une écriture efficace, un livre savoureux et truffé d’anecdotes à savourer pendant les fêtes !
Par Romuald Hambert

“Toi, tu es le Roi Soleil, tu peux tout faire !” Angela Merkel, la chancelière allemande, avait résumé en ces quelques mots adressés à Nicolas Sarkozy, alors Président en exercice, la réputation quelque peu monarchique dont jouit à l’étranger le statut de Chef de l’État Français, doté de prérogatives particulièrement généreuses prévues par la Constitution.
“Vu de l’étranger, c’est tout à fait étonnant,” explique Béatrice Houchard, qui détaille les petites manies et parfois les obsessions de nos différents présidents, jusqu’aux petits caprices permettant d’exaucer leurs désirs, très rapidement de préférence !
Cette dérive monarchique est souvent dénoncée par les responsables politiques de tous bords, tout du moins avant que ceux-ci n’entrent à l’Élysée. “François Mitterrand, qui a toujours fustigé les institutions de la Ve République, fut pourtant le plus monarque de tous, capable d’affréter un Falcon pour aller récupérer ses fromages préférés qu’il ne trouvait pas à Paris ! Aujourd’hui, bien évidemment, de tels excès ne seraient plus possibles avec le développement d’Internet et des réseaux sociaux ou quasiment tout finit par se savoir, sans même parler d’une fille et d’une maitresse cachées !”
En effet, aujourd’hui, plus difficile de cacher ses escapades nocturnes en scooter, aidé par son officier de sécurité, sans que l’événement ne fuite dans la presse ou sur Internet… Le Président français est nanti de pouvoirs non négligeables, puisqu’il nomme le Premier ministre, le président du Conseil Constitutionnel, peut initier une réforme de la Constitution, saisir le Conseil Constitutionnel, dispose du droit de grâce et peut dissoudre l’Assemblée nationale.
Une décision prise en son temps par le Président Chirac, après avoir consulté, comme le prévoit la Constitution, les présidents de l’Assemblée et du Sénat et le Premier ministre. Sauf que…“Philippe Séguin, alors Président de l’Assemblée nationale, avouera plus tard dans un ouvrage que lors de son entretien avec Jacques Chirac, il avait constaté que sa décision était déjà prise et qu’elle était irréversible”. Et quand le Président veut quelque chose, il le fait savoir, même si sa demande n’entre pas dans ses prérogatives, comme par exemple, donner son avis sur les programmes télévisés du service public au président de France Télévisions…

DES HABITUDES APPELÉES À DURER
Ces pratiques du Fait du Prince, sont-elles derrière nous ? Le Président Macron a t-il rompu avec les habitudes de ces prédécesseurs ?
Pour Béatrice Houchard, le doute est permis : “Nous n’avons pas encore de recul pour le savoir, mais Emmanuel Macron a, dès son élection, pris la mesure de la fonction présidentielle. Il ne faut pas oublier notamment son recadrage du chef de l’État-Major des Armées, le Général Pierre de Villiers, en lui disant ‘ je suis votre chef ’. L’avenir le dira, mais il n’est pas sûr que les choses aient beaucoup changé.” Néanmoins, le Fait du Prince, c’est aussi un pouvoir, difficile, qui contraint à décider seul, avec le poids de la responsabilité en cas d’échec.
Béatrice Houchard garde malgré tout un immense respect pour cette fonction régalienne et pour les hommes qui l’ont exercée en apprenant à apprivoiser cette âpre solitude du pouvoir.
Des Faits du Prince présidentiels ont également contribué à faire rayonner la France ou à faire avancer la société comme le Centre Pompidou, le Grand Louvre, l’Opéra Bastille, l’Arche de la Défense ou des décisions comme la dépénalisation de l’avortement ou la majorité à 18 ans. Et puis, conclut Béatrice Houchard, “On ne peut pas reprocher à Louis XIII d’avoir fait construire Versailles… »

 

Béatrice Houchard
Le Fait du Prince, petits et grands caprices des Présidents de la Ve République
Calmann-Lévy

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.