BASKET – LEVALLOIS METROPOLITANS

0

“ L’équipe monte en régime !”

À l’aube du coup d’envoi de cette nouvelle saison de Jeep ÉLITE, le coach des Levallois Metropolitans, Fred Fauthoux, a accordé une interview à Info Levallois.  Mercato estival, préparation d’avant-saison, objectifs, départ de Boris Diaw, tous les sujets ont été abordés sans langue de bois par le toujours très disponible entraîneur des Mets.

Propos recueillis par Maxime Douté.

Info Levallois : Frédéric, quel va être le nouveau visage des Metropolitans pour cette saison 2018-2019 ?
Frédéric Fauthoux : L’équipe a été quelque peu bouleversée avec de nombreux départs. À priori, c’est toujours compliqué, mais le club nous a donné les moyens de proposer autre chose, avec plus de fraîcheur et d’homogénéité que lors du précédent exercice. Seuls Ivan Février, Jaron Johnson et Maxime Roos, prolongés, Sylvain Francisco, qui a signé son premier contrat professionnel, et Cyrille Eliezer-Vanerot poursuivent l’aventure avec nous !

En ce début de saison, il faudra faire sans Cyrille Eliezer-Vanerot blessé ?
Oui et même plus que ça, puisque sa fracture au pied va l’éloigner des parquets jusqu’à la mi-décembre. Mais il n’est pas remplacé et le recrutement a été réalisé sans tenir compte de cette tuile. Je pense que nous avons les moyens d’y faire face avec les forces en présence.

Pouvez-vous nous présenter les nouvelles recrues levalloisiennes ?
Nous avons recruté David Michineau, en provenance de Cholet. C’est un meneur moderne de grande taille, avec un énorme potentiel, qui représente l’avenir du basket français. J’espère pour lui et pour nous qu’il explosera cette année ! C’est un travailleur, à l’écoute, qui avait été drafté en 2016 par les New Orleans Pelicans et envoyé directement aux Clippers de Los Angeles avant de décider de rester en France pour s’aguerrir.

Au même poste de meneur, les Metropolitans accueillent une pointure…
Avec le Croate Roko Ukic, nous avons recruté un gros CV, qui entame sa 19ème année professionnelle. Comme Michineau, il peut évoluer au poste de meneur ou d’arrière. Il est un compétiteur hors-pair, respecté de tous, et a évolué dans les grandes écuries européennes qui disputaient l’Euroligue, à l’instar de Vitoria, Barcelone ou Rome. Il a aussi joué en NBA aux Raptors de Toronto, puis chez les Bucks de Milwaukee, avant de rentrer en Europe, à Fenerbahçe et au Panathinaikos notamment. Il connaît déjà Marcel-Cerdan puisque nous avons joué contre lui et son ancien club du Cedevita Zagreb en Eurocup, l’an passé. Il sera notre capitaine !

Il y aura donc du choix au poste 2…
Oui, nous avons également signé l’arrière américain Rasheed Sulaiman, formé à l’Université de Duke et du Maryland. C’est un joueur très doué, un vrai talent en attaque, qui évoluait à Dijon la saison dernière. Il a beaucoup d’énergie qu’il faut canaliser. Mais, c’est plus facile dans ce sens.

Mouphtaou Yarou, Jaron Johnson et Rasheed Sulaiman lors de la journée de cohésion de groupe avec les pompiers de Levallois !

Au poste d’intérieur, il y aura aussi de quoi faire…
Cela constituait notre priorité de recrutement. Nous avons réussi à faire venir rapidement le Béninois Mouphtaou Yarou, meilleur rebondeur du championnat, l’an passé, avec Antibes. Formé à l’université de Villanova aux Etats-Unis, il est bilingue, ce qui est un atout pour nous. Il a signé deux ans. C’est quelqu’un qui s’impose naturellement. Il sera notre vice-capitaine. L’américano-nigérian Ekene Ibekwe nous a aussi rejoints. Il peut jouer intérieur ou ailier fort. Champion de France avec Chalon-sur-Saône en 2017, c’est un joueur longiligne qui a un grand sens du contre et du rebond.

Vous avez également réalisé un très joli coup avec la signature de l’Américain Julian Wright…
Un gros client avec un beau cursus, capable aussi d’évoluer au poste 4 et 5 ! Il a joué 4 saisons en NBA, aux Hornets de La Nouvelle-Orléans et aux Raptors de Toronto, avant de s’illustrer en Europe, notamment au Panathinaikos et au Reggio Emilia. Il a une grande connaissance du jeu et un sens aiguisé de la passe. Comme Ukic, il fait partie des joueurs que l’on ne pouvait pas attirer en début de mercato, car ils étaient trop chers. Quels objectifs peut viser ce groupe ? C’est encore un peu tôt pour le dire. En tout cas, le groupe vit bien ! Les joueurs commencent à se connaître. Nous sommes partis une semaine en stage et avons participé à une mémorable journée de cohésion avec les pompiers de Levallois, ce qui a permis de souder davantage les gars. Au vu des premiers matchs, la mayonnaise prend plutôt bien. J’ai vu des choses très intéressantes en attaque où l’on est vif, rapide et grand ! L’équipe monte en régime. Nous voulons faire mieux que la 10ème place de l’an passé. Les playoffs ? Si l’on enlève les 4 ou 5 plus gros budgets comme Monaco ou Strasbourg, nous sommes beaucoup à lorgner sur les 3 ou 4 places restantes. À nous de prendre le bon wagon !

Un dernier mot sur la retraite sportive de Boris Diaw ?
Ce n’est pas la peine d’évoquer sa carrière. Je pense que le club, la Municipalité et nous tous, avons eu la chance de vivre la dernière saison de Boris. C’est un privilège qu’il nous ait choisis. On se rappellera que son dernier club fut les Levallois Metropolitans. Quant à moi, qui l’ai aussi côtoyé en tant que joueur, je retiendrai surtout ses valeurs humaines..

 

LE B.A.-BA DU BASKET
L’alphabet du basket
“C”
comme…
Cake :
désigne familièrement un contre.
Cinq majeur : nom donné aux cinq joueurs qui commencent un match.
Claquette : action de remettre la balle dans le panier sur un rebond offensif apr.s un tir manqu., sans reprendre appui au sol. Lorsqu’elle est suivie d’un dunk, il s’agit d’une claquette-dunk.
Clutch Time : dernières secondes d’un match. Par extension, un joueur peut être qualifié de “clutch” pour sa faculté à inscrire des paniers à des moments déterminants, comme les tirs au buzzer.
Coast to coast : remont.e de balle rapide d’un joueur vers le panier adverse, en traversant tout le terrain.
Contre : block en anglais. Geste effectu. par un joueur en d.fense pour d.vier un tir adverse sans commettre de faute.
Coupe ou Cut : fait de traverser la raquette de mani.re lat.rale.
Cross-over : variation du dribble, accompagn.e d’un changement de main dans le but de passer un adversaire direct.

AGENDA

8 octobre – (Jeep ÉLITE) 4ème journée
Metropolitans – Gravelines
13 octobre – (Jeep ÉLITE) 5ème journée
Pau-Orthez – Metropolitans
19 octobre – (Jeep ÉLITE) 6ème journée
Metropolitans – Strasbourg
27 octobre – (Jeep ÉLITE) 7ème journée
Bourg-en-Bresse – Metropolitans
2 novembre – (Jeep ÉLITE) 8ème journée
Metropolitans – Nanterre

ASSISTEZ AU MATCH EN VIP !
Gagnez deux places VIP pour assister au match contre Strasbourg le 19 octobre, suivi d’un cocktail dînatoire en présence des joueurs, sur Instagram @villelevallois

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups