ACTIONS D’ÉLUS

0

Stéphane Decreps, Pierre Chassat, Adjoints au Maire

Les Levalloisiens les rencontrent chaque jour dans la ville… Ils et elles sont les Adjoint(e)s au Maire. Chacun(e) assume les responsabilités spécifiques que leur a confiées le Maire, par délégation et ils (elles) sont l’exécutif du Conseil municipal. À ce titre, ils (elles) définissent des objectifs, gèrent le budget de leur domaine d’intervention, règlent les multiples problèmes matériels quotidiens avec les services municipaux, reçoivent les Levalloisiens, assurent des astreintes… et souhaitent du fond du cœur mille ans de bonheur aux jeunes mariés qu’ils unissent ! Bref, outre leurs obligations professionnelles et familiales, ils sont chaque jour sur le terrain, tôt le matin, tard le soir, le dimanche et les jours fériés, au service de l’ensemble des Levalloisiens. Au fil des mois, Info Levallois les présente, chacun avec sa personnalité, ses missions et ses priorités. Stéphane DECREPS. Adjoint au Maire délégué à la Culture. Chef de Cabinet. 55 ans. Marié.
Pierre CHASSAT. Adjoint au Maire délégué à la Communication, au Commerce et à l’Artisanat, Adjoint délégué du quartier Général-Leclerc. Directeur de Cabinet d’une collectivité. 41 ans. Marié, 3 enfants.

STÉPHANE DECREPS
LEVALLOIS, LA CULTURE POUR CHACUN !
“La politique culturelle de notre Municipalité s’est construite au fil des ans à partir d’un constat, celui du fiasco de la Culture pour tous, slogan résumant un demi-siècle de vision technocratique, mélange improbable d’innovations incompréhensibles et de conservatisme extrême qui a finalement abouti à éloigner des pans entiers de la société française de la Culture et des équipements culturels. Il était urgent de changer de logiciel et de sortir de ce cadre. Plutôt qu’une vision déconnectée et idéologisée, nous avons fait, avec notre Maire, Patrick Balkany, le pari d’une action concrète, articulée autour de trois axes, une offre culturelle de proximité en harmonie avec le rythme de vie des Levalloisiens, un service public de la Culture associé à des partenaires privés, faire de la culture une vitrine au service de l’attractivité de notre ville. En quelque sorte, une vision ancrée sur les spécificités de notre territoire, la recherche de la satisfaction des besoins de chaque Levalloisien et la volonté de s’adapter à leurs attentes.

La Médiathèque, une modernisation innovante
Notre ambition a toujours été de mener une politique culturelle qui respecte les personnes, leur mode de vie et qui accompagne leur développement personnel. La Médiathèque de Levallois en est la plus parfaite illustration. Nous avons hérité d’un réseau de quatre petites bibliothèques, non informatisées, offrant des créneaux d’ouverture restreints à des horaires inaccessibles pour les actifs. En quelques années ce paysage a été bouleversé. Le réseau a été réduit et modernisé, notamment avec l’ouverture de la Médiathèque Gustave-Eiffel offrant un espace de plus de 2 000m2, modèle de conception et d’aménagements dont beaucoup de villes, en France et à l’étranger, cherchent désormais à s’inspirer. Grâce à cet effort de rationalisation et de modernisation innovante, nous avons pu porter le créneau d’ouverture de la Médiathèque jusqu’à 53,30 heures d’ouverture hebdomadaires, hissant Levallois au niveau des grandes capitales du monde (la Ville de Paris, par exemple, n’offre aujourd’hui que 31 heures d’ouverture hebdomadaire). La Médiathèque est ainsi ouverte le dimanche depuis dix ans maintenant, propose une nocturne le jeudi et ses collections sont accessibles 24h/24, 7jours/7, grâce à un service en ligne pionnier, offre de livres en streaming, à télécharger sur tablettes, liseuses et smartphone, via le système Prêt Numérique en Bibliothèque sur lequel Levallois est ville pilote. Près de 18 % des Levalloisiens sont actuellement inscrits à la Médiathèque de Levallois, alors que la moyenne nationale est de 10 % et ne cesse de décroître.

Une vie culturelle de proximité
Le Centre Culturel L’Escale, est lui aussi, le symbole de la vie culturelle de proximité que nous avons souhaitée. Nous l’avons conçu comme une grande boîte à outils, mise à la disposition des Levalloisiens, des familles, des jeunes et des enseignants. C’est ainsi que plus de 50 Ateliers sont proposés, à des fréquences différentes afin que chacun puisse trouver le créneau horaire qui lui convient, en journée ou après le travail. Il en va de même du Conservatoire MauriceRavel, que nous avons construit, il y a dix ans, pour remplacer un Conservatoire vétuste et obsolète.
Classé volontairement à rayonnement municipal afin de garantir une priorité absolue des Levalloisiens, il offre jusqu’à 40 disciplines musicales différentes, instruments de musique, danse classique ou moderne et chant. La Salle Ravel, elle, propose, outre un confort et une technologie exemplaires, une offre de spectacles variés, unis par le double souci de qualité et d’accessibilité.
En dix ans, la Salle Ravel a accueilli 180 000 spectateurs et 50 spectacles sont proposés par an, théâtre, cirque, one man show, concerts classiques ou de variétés. Notre objectif n’est pas de briller par une programmation s’adressant à quelques initiés, mais d’offrir de très beaux spectacles visibles par tous et en famille, de satisfaire toutes les envies, du grand chef d’orchestre David Stern à l’humoriste Ary Abittan en passant par l’excellent Alexis Michalik, plusieurs fois primé aux Molière et l’extraordinaire illusionniste Arturo Brachetti ou la merveilleuse Nolwenn Leroy.
La transmission aux jeunes La transmission étant un enjeu fondamental de toute politique culturelle, les actions en direction des écoles, collèges et lycée occupent une place particulièrement importante dans notre ville. La Médiathèque initie des activités variées selon les niveaux scolaires, de l’Heure du Conte pour les maternelles à l’aide aux recherches de lectures pour les primaires, les collégiens et les étudiants en passant par les révisions au Bac pour les lycens.
L’Escale n’est pas en reste dont les professeurs proposent, en collaboration avec les enseignants du primaire, au moins quatre activités culturelles dans l’année scolaire. Enfin, 1 500 élèves des écoles de la ville suivent des cours musicaux dispensés par deux professeurs du Conservatoire sur le temps scolaire, tandis que 216 classes ont été invitées, cette année, à découvrir un spectacle ou une exposition proposés par la Ville, sans oublier les 237 classes participant au festival de court-métrage Ptit’clap.

Des partenaires privés
Depuis plusieurs années, nous avons résolument cherché à multiplier les partenariats avec le secteur privé, ayant la conviction que l’un ne s’oppose pas à l’autre et que les deux peuvent se compléter en créant une synergie au profit des Levalloisiens. Grâce à cette stratégie, nous avons pu organiser le Salon du Roman Historique avec les libraires de Levallois, qui est un réel succès ou le festival de court-métrage Ptit clap, associé à des entreprises installées dans notre ville comme la société, oscarisée, Mikros Image. Cette dynamique attire et il n’y a sans doute pas de hasard à l’ouverture, dans notre ville, des splendides salles de cinéma Pathé ou à l’installation de la librairie Decitre, enseigne culturelle de référence. Grâce à ces opérateurs culturels reconnus, c’est l’offre culturelle globale de la ville qui s’enrichit pour le plaisir de tous. Le secteur dit des industries culturelles est d’ailleurs le deuxième pôle d’activité économique de notre ville et le développement du mécénat culturel est indispensable au financement de nos projets et à la préservation de notre patrimoine. Ainsi, c’est grâce au mécénat que nous avons pu réunir le budget nécessaire à la construction du nouvel orgue de l’église Saint-Justin, inauguré en septembre 2017. Nous avons également établi un lien fort avec le secteur associatif qui apporte une offre culturelle complémentaire, je pense en particulier à Musique en liberté, l’Académie chorale d’Île-de-France ou aux sept associations hébergées à L’Escale. Cette collaboration nous a permis, notamment, d’ouvrir nos équipements aux personnes handicapées en leur proposant un cadre et un accompagnement adaptés. Nous avons ainsi signé une convention très importante avec SOS Autisme France pour faciliter l’intégration d’enfants autistes au sein du Conservatoire Maurice-Ravel. Pour aller plus loin et fidéliser nos partenaires, privés ou associatifs, nous avons créé cette année un fonds de dotation pour accueillir les dons privés.

Le soutien aux artistes
La communauté artistique de Levallois est forte et engagée et le soutien que lui apporte la Municipalité est essentiel. C’est ainsi que nous sommes, par exemple, devenus le premier partenaire public du Salon d’Automne, superbe vitrine d’exposition pour nos artistes levalloisiens. Parallèlement, cette année, nous avons signé un partenariat innovant avec Artmajeur, premier site européen de vente d’art en ligne, qui mettra en valeur la marque Levall’art, les artistes de Levallois. Une grande première dans le monde de l’art qui donnera une visibilité internationale à nos artistes et à Levallois. Dans le même esprit, nous avons obtenu, en 2018, le Label Routes des impressionnismes (impressionisms routes) attribué par le Conseil de l’Europe. Il rappelle la place occupée par Levallois dans le cœur des peintres impressionnistes dont certaines de nos rues portent fièrement les noms. Dans le même esprit, nous organiserons, en 2019, un grand évènement festif, en lien avec l’association Eau et Lumière, dont l’objectif est de faire reconnaître la valeur patrimoniale des lieux impressionnistes. La photo tient également une place importante dans le tissu économique et culturel de notre ville. Chaque année, 700 jeunes photographes, de moins de 35 ans, issus de 50 pays de tous les continents, concourent au Prix Levallois, cité par le magazine Polka comme l’un des dix prix photographiques les plus importants au monde. 2019 sera une année de consécration pour notre ville avec l’accueil de l’exposition du dixième anniversaire du Prix Levallois dans l’un des nouveaux lieux emblématiques des Rencontres d’Arles. Dans tous les domaines culturels, la Municipalité donne l’occasion à de jeunes artistes de s’exprimer, ce dont nous pouvons collectivement être fiers.”.

PIERRE CHASSAT

LA COMMUNICATION UN SERVICE UTILE POUR LES LEVALLOSIENS
“Ainsi que nous l’avait demandé notre Maire, Patrick Balkany, nous avons toujours fait évoluer les outils de Communication déployés par la Municipalité pour répondre au mieux aux attentes des habitants de notre ville, estimant que la Communication, souvent considérée à tort comme une fonction support, est un service à part entière pour les Levalloisiens.

Une numérisation novatrice
Côté démarches en ligne, notamment avec les Pré-inscriptions ou le Portail unique Levalloisirs, nous avons, très longtemps avant la plupart des collectivités, voulu innover pour améliorer la qualité du service rendu aux Levalloisiens. L’enjeu des supports digitaux, véritables outils à la portée de chacun, était de faire en sorte que chaque citoyen puisse accéder, à tout moment et où qu’il soit, aux informations dont il a besoin, venant ainsi compléter le magazine municipal, Info Levallois, le Guide municipal et l’affi chage, plus traditionnels Cette digitalisation s’est normalement accompagnée d’une forte augmentation de la présence de la Ville sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse de Facebook, Twitter, Instagram ou encore Dailymotion et Flick’R. Au total, ce sont plus de 10 000 internautes qui, chaque jour, suivent l’actualité municipale, se tiennent informés des prochains événements ou reçoivent en temps réel toutes les informations indispensables en cas d’urgence. Autre évolution marquante, le lancement de l’application mobile de la Ville, Levallois&moi, disponible gratuitement sur les plateformes de téléchargement Android et Apple. Avec plus de 15 000 téléchargements, Levallois&moi est devenue un véritable outil d’échange entre les Levalloisiens et leur Maire. L’application comporte également des services innovants spécialement conçus pour le mobile, dont une géolocalisation en temps réel des bus municipaux gratuits Les Abeilles et des bennes de ramassage des ordures, une carte interactive des travaux ou bien encore une aide au tri sélectif. Enfin, l’affichage municipal est lui aussi entré de plein pieds dans cette ère digitale avec le déploiement, en complément du réseau traditionnel, de 16 écrans numériques situés en entrées de ville et diffusant de nombreuses campagnes d’informations. Cette stratégie active et novatrice de numérisation a été saluée par l’obtention en 2018, pour la quatrième fois d’affilée, du Label Ville Internet, décerné avec le plus haut niveau possible, soit cinq @.

Le Développement durable
Parallèlement, la Municipalité s’est également fortement engagée pour une Communication en phase avec les objectifs de Développement durable qu’elle s’est fixés. Cela s’est notamment traduit par le renouvellement du Label Imprim’Vert décerné à l’Imprimerie municipale. Véritable reconnaissance de l’engagement environnemental de nos imprimeurs, ce renouvellement n’a pu être obtenu qu’au terme d’un travail de fond sur l’organisation des modes de production, circuits d’approvisionnement, limitation de l’usage des produits chimiques, retraitement et recyclage de l’ensemble des déchets, au total, l’ensemble de la chaîne d’impression a ainsi été revue. Afin de poursuivre cet effort, l’ensemble des supports imprimés ont vu leur niveau de diffusion revu à la baisse pour s’adapter, campagne après campagne, aux besoins réels des Levalloisiens. Ce travail quotidien a permis, sans nuire au dispositif d’information des habitants, de réduire de moitié la consommation de papier de l’Imprimerie municipale. Cet effort sans précédent représente une économie de 17 tonnes de papier par an. Dans le même temps, les prestataires travaillant pour la Ville dans le domaine de l’impression ont tous reçus pour consigne de ne fournir que des papiers labellisés et reconnus pour leur écoresponsabilité. Enfin, depuis 2014, les crédits de fonctionnement du secteur Communication ont été réduits de plus de 20 %, tout en veillant à poursuivre une stratégie d’innovation, mais en optimisant les processus de conception.

LE COMMERCE LEVALLOISIEN ACTEUR INCONTOURNABLE DE LA QUALITÉ DE VIE
À Levallois, nous avons la chance de posséder une vie commerçante et artisanale extrêmement dynamique avec trois marchés et plus de 1 300 commerçants et artisans qui couvrent toutes les activités. Avec Déborah Encaoua et Stéphane Chabaille, Conseillers municipaux délégués au Commerce, notre rôle consiste à faciliter la vie de ces Levalloisiens si actifs et à maintenir l’exigence de qualité et de diversité locales ! Il s’agit donc d’être aux côtés des commerçants et artisans pour les accompagner dans leurs démarches, pour faire leur promotion, les informer des nouvelles réglementations, mais aussi sur les nouvelles opportunités de l’outil digital, atout supplémentaire au service du commerces de proximité. C’est dans cette optique que nous avons lancé, en partenariat avec la CCI, l’opération Connect Street. Durant toute une journée, des professionnels viennent présenter des solutions digitales adaptées et conseiller les commerçants dans leur communication digitale…

Créer un environnement propice
Le dynamisme de la vie commerçante et artisanale est une œuvre collective nécessitant l’implication de toute l’équipe de la Majorité municipale. Il faut, en effet, une ville propre, sûre, agréable à vivre, dans laquelle les commerçants ont envie de s’installer et dans laquelle les habitants ont envie de se promener, de flâner et donc de consommer. Ainsi, sous l’impulsion de notre Maire, Patrick Balkany, nous sommes mobilisés pour la qualité de vie des Levalloisiens et nous développons une actualité événementielle riche, avec des animations pour les jeunes et les moins jeunes qui font de Levallois une ville toujours plus attractive. L’ouverture du Centre So Ouest a, outre le Quartier Eiffel, permis d’apporter une dynamique nouvelle au commerce levalloisien. Contrairement à ce que certains oiseaux de mauvais augure laissaient entendre, le commerce de centre-ville a bénéficié de ses 9 millions de visiteurs annuels et Levallois a l’un des taux de vacance des commerces parmi les plus faibles des Hauts-de-Seine.

Des événements conviviaux
Au quotidien, nous travaillons avec nos partenaires, en particulier l’Amicale des Commerçants et Artisans de Levallois (ACAL), mais aussi les représentants des commerçants des marchés ou la direction de So Ouest, pour promouvoir la qualité et la diversité de nos commerces. Régulièrement, nous organisons ainsi des événements conviviaux, Halloween, Fête des Mères, Expos photos… Toutes les occasions sont propices à créer des synergies entre les commerces, à valoriser leur savoir-faire, à promouvoir leurs produits. Chaque année depuis 2014, nous organisons avec ma collègue Isabelle Coville, Adjoint au Maire délégué au Développement durable, l’Éco-Trophée des commerçants, auquel participe plus d’une centaine d’entre eux. Il récompense leurs bonnes pratiques en matière d’économies d’énergies, de respect de l’environnement ou encore d’accessibilité. Et depuis deux ans, nous avons créé un prix Facebook avec vote en ligne des clients ! Enfi n, le traditionnel Salon du Commerce et de l’Artisanat, organisé par l’ACAL et la Municipalité, constitue depuis des années , durant un week-end, un rendezvous incontournable. Cette année, nous avons décidé de thématiser le Salon avec une joyeuse et savoureuse édition 2018 mettant à l’honneur l’Italie et sa dolce vita !

LE CONSEIL DE QUARTIER GÉNÉRAL LECLERC 
En 2014, notre Maire, Patrick Balkany, a souhaité, alors qu’il n’existait pas d’obligation en ce sens pour une ville comme Levallois, instaurer des Conseils de quartier et m’a confi é l’animation de celui du Général Leclerc. Ces Conseils sont des lieux de débats, d’échanges et de propositions dans lesquels tous les sujets de la vie du quartier sont abordés. Ils permettent d’apporter des réponses concrètes aux petits tracas du quotidien allant du mobilier urbain endommagé, au carrefour un peu dangereux, en passant par les voitures ventouses, les soucis de voisinage ou les comportements inciviques… Bref, autant de détails qui sont le plus souvent traités par les services municipaux, mais qui peuvent parfois échapper temporairement à la vigilance des agents. Les Conseils de quartier sont également des espaces de propositions, de remontées d’information et de concertation, que ce soit sur la circulation, le stationnement, les emplacements réservés aux deux-roues ou encore le Plan Local d’Urbanisme. Ils sont, à l’inverse, un outil d’information et d’échange sur le fonctionnement et l’action des services de la Ville. Ces Conseils de quartier sont, enfi n, un formidable outil au service de tous puisqu’ils sont un espace de dialogue direct supplémentaire entre les Levalloisiens et les élus que nous sommes.”.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups