MAKE A WISH FRANCE

0

Réaliser les rêves des enfants

L’association Make A Wish France , qui réalise les rêves des enfants malades, s’est installée récemment à  Levallois. Natalia Lezama, directrice de l’association, présente l’ensemble de l’activité de Make A Wish France qui a réussi a réaliser 129 voeux d’enfants en 2017.
Propos recueillis par Romuald Hambert

Natalia Lezama, présentez-nous en quelques mots votre association…
L’association Make A Wish France appartient à un réseau international présent dans 52 pays. Notre mission a débuté en France en 2005, date de notre premier voeu réalisé avec Disneyland Paris. Nous nous occupons en priorité des enfants vivant en France, même si nous accueillons parfois des enfants qui viennent par l’intermédiaire d’autres Make A Wish. Parfois, les enfants de France vont à l’étranger également et sont bien évidemment accueillis par les Make A Wish d’autres pays. Par exemple, nous avons beaucoup de visites pendant la Fashion Week à Paris !

Les voeux demandés sont simples ou compliqués ?
Nous avons toutes sortes de demandes. Certains enfants veulent dormir avec des loups, d’autres marcher sur la lune, ce qui est plus compliqué ! (rires). Nous nous adressons à des enfants malades, hospitalisés, sous traitement médical lourd, souvent tristes, comme leurs parents. Nous essayons d’activer ce qu’on appelle la résilience de l’enfant, pour qu’il lutte mieux contre la maladie et reçoive mieux son traitement médical. Nous sommes comme un complément de ce traitement médical, à tel point que les hôpitaux parlent souvent de notre association aux parents.

Quelques exemples de voeux ?
Il y a beaucoup de “je voudrais être” ou “je voudrais rencontrer”, “je voudrais avoir” ou “je voudrais aller”. Mais, derrière la demande, il faut comprendre le pourquoi, l’origine de ce souhait. Je me souviens d’une petite fille qui voulait avoir un ordinateur. En fait, derrière cette attente, c’est parce qu’elle admirait une Youtubeuse et voulait, elle aussi, devenir Youtubeuse. Elle voulait vraiment rencontrer cette Youtubeuse pour qu’elle l’aide à créer elle-même sa première chaine Youtube et débuter. En 2017, nous avons réalisé 129 voeux, ce qui est une performance car nous ne sommes que 5 permanents, avec 7 régions en France, toutes gérées par des bénévoles.

Qui peut faire la demande de voeu ?
Toujours les parents, tant que les enfants sont mineurs, mais le projet doit être validé par l’équipe médicale, pour la sécurité de l’enfant. Dans un second temps, le médecin référent de l’association doit lui aussi valider le voeu, en collaboration, bien évidemment, avec le médecin traitant. Une fois que le dossier est accepté, il est confié à un binôme de bénévoles. Ces derniers sont toujours au coeur de la mission.  Ils vont à la rencontre de la famille, hors de l’hôpital, pour communiquer avec l’enfant et pour s’assurer que c’est vraiment avant tout son voeu, ce qui est très important. L’élaboration du projet prend six mois en général, parfois beaucoup moins ou au contraire plus d’un an.

Comment devient-on bénévole à Make A Wish ?
Il faut tout d’abord nous adresser un CV et une lettre de motivation. Nous invitons les volontaires à une réunion d’information. Nous leurs demandons un engagement minimum d’un à deux ans et un minimum de disponibilité. Les projets sont souvent longs à être mis en place et les enfants ne peuvent pas changer de binôme, car c’est important qu’ils soient suivis par les mêmes personnes du début jusqu’à la fin. Les bénévoles intègrent le groupe voeux et relation hôpitaux ou un groupe partenariats et levées de fonds. Nous attirons tous types de bénévoles, des retraités, des étudiants, sachant qu’un certain type de bénévolat peut s’exercer le soir si on travaille. C’est le cas de notre grande campagne de Crowdfounding , guidée par un membre de notre équipe et par des bénévoles.

Un voeu vous a t-il marqué tout particulièrement ?
Ce n’est pas un voeu, mais une tendance, celle de la communauté des gamers  (jeux vidéo) et des influenceurs. Nos wish kids  sont très intéressés par cet univers. Et beaucoup d’entre eux deviennent des gamers , une communauté très sensible à notre cause. Nous avons découvert un monde que nous ne connaissions pas du tout. Et dans un monde virtuel, on ne juge pas, c’est pourquoi ces enfants peuvent vraiment s’exprimer librement.

Avez-vous une anecdote qui vous a touchée tout particulièrement ?
Oui, la plus marquante vient d’un wish Kid  pour lequel on a réalisé un voeu en 2013. Aujourd’hui, il a 22 ans et il nous a écrit récemment pour nous demander d’être bénévole, en nous disant que son voeu avait tellement transformé sa vie, qu’il voulait maintenant lui-même être ambassadeur de notre mission. Et c’est très beau !.

MAKE A WISH S’AFFICHE À LEVALLOIS !
Pour fêter l’arrivée de Make A Wish à Levallois, la société levalloisienne CLS a financé la réalisation d’une gigantesque bâche à proximité de la Gare de Clichy-Levallois, inaugurée en présence du Maire, Patrick Balkany. Cette bâche de chantier, installée sur un immeuble en ravalement dont CLS est propriétaire, évoque en effet l’arrivée de cette belle association dans notre commune, avec le titre : La Ville de Levallois souhaite la bienvenue à l’association Make A Wish. Cette dernière a été choisie sur proposition de la Municipalité, CLS ayant sollicité la Ville pour qu’elle lui soumette le nom d’une association à mettre en exergue. Et comme Make A Wish venait de s’installer à Levallois, rue Jean-Jaurès, c’était l’occasion de leur souhaiter la bienvenue. Bienvenue à Make A Wish pour le bonheur des enfants malades et félicitations à CLS pour cette belle initiative.

GALA AU PAVILLON DAUPHINE
Make-A-Wish France organise son gala annuel le 19 novembre à partir de 19h au Pavillon Dauphine à Paris, parrainé par Laurent Lafitte et soutenu par des personnalités telles qu’Anne Roumanoff, Vanessa Guide, Audrey Tcheumeo, Ladji Doucoure et Capucine Anav.
Il est possible de réserver une table de 10 personnes pour un montant de 5 000 €* ou des places individuelles à 500 € chacune.
Une vente aux enchères composée de lots exclusifs type money can’t buy aura lieu pendant le dîner, comprenant par exemple un moment privilégié avec une célébrité, cuisiner avec un grand chef, et bien d’autres.
Réservation des tables :
charlotte.sorensen@makeawishfrance.org
01 41 05 08 73

* Un reçu fiscal sera édité sur la différence entre le prix de vente et le coût réel.
Le taux de réduction d’impôt s’élève à 60 % du montant du don dans la limite de 5 % (5 pour mille) du chiffre d’affaires annuel hors taxe (plafond appliqué à l’ensemble des versements effectués) pour les entreprises et 66 % du montant du don (dans la limite de dons représentant 20 % du revenu imposable) pour les particuliers.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

https://www.caviarbase.com http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags replica handbags hermes replica replica bags replica handbags replica hermes https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://nwaedd.org replica hermes hermes replica hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups