100 ANS DE DANONE

0

Le yaourt Made in Levallois !

Il y a 100 ans, la marque Danone voyait le jour et, avec elle, son célèbre yaourt. Danone a longtemps possédé une usine à Levallois, y compris son siège social jusqu’en 2007, ce qui a permis à Levallois de voir figurer le nom de la ville sur tous les yaourts Danone ! Histoire d’une légende intemporelle Made in Levallois !

Pour commencer, un peu d’histoire, ou plutôt une jolie légende… À l’époque du terrifiant Gengis Khan, fondateur de l’empire mongol, l’un de ses cavaliers s’arrêta aux portes du désert, dans un village nouvellement conquis et demanda de l’eau. Les habitants remplirent sa gourde avec du lait, persuadés que celui-ci allait tourner dans le désert. Mais, sous les secousses du galop du cheval et la chaleur, le lait se transforma en une substance blanche que le cavalier apprécia. Le yogurut ou yogurt était né !
Mais, quel rapport avec Levallois ?
À la fin de la Première Guerre mondiale, en Espagne, de nombreux enfants souffrent de troubles intestinaux, liés à de mauvaises conditions d’hygiène et à la chaleur. Devant ce constat, Isaac Carasso, un négociant, s’intéresse aux recherches d’Élie Metchnikoff, chercheur à l’Institut Pasteur et Prix Nobel en 1908. Celles-ci portent sur les bienfaits des yaourts et des ferments lactiques sur la santé. Le scientifique met notamment en évidence leur utilisation dans le traitement des désordres intestinaux. Isaac Carasso connaît déjà les vertus du yaourt. Il décide alors de l’introduire en Espagne en y incorporant des ferments lactiques, sur les conseils de médecins. C’est l’Institut Pasteur qui lui fournit les souches.

De Barcelone à Levallois
En 1919, dans un petit atelier à Barcelone, Isaac Carasso lance la production de yaourts. Ils sont fabriqués avec du lait frais et sont distribués le lendemain. La marque s’appelle alors Danon, en référence au surnom catalan de son fils petit Daniel. Cependant, un prénom ne peut être un nom commercial. Le fondateur rajoute alors un e pour enregistrer la marque, qui devient Danone. En 1923, le Collège des médecins de Barcelone reconnaît officiellement les propriétés du yaourt. Les pots sont vendus en pharmacie sur recommandation des médecins, puis en crémerie.
Après des études de commerce à Marseille et un stage en bactériologie à l’Institut Pasteur, Daniel Carasso, alors âgé de 20 ans, lance la marque paternelle en France en 1929 en créant la Société parisienne du yoghourt Danone. Il donne très vite une nouvelle dimension à l’idée de son père.
L’aspect santé est systématiquement recherché et les médecins bénéficient de bons gratuits pour un produit qui porte la mention yoghourt Danone. Une nouvelle usine ouvre ses portes en 1932 à Levallois, rue Louis-Rouquier. La fabrique se veut délibérément moderniste et hygiéniste.
Le marché des crèmeries parisiennes est régulièrement prospecté, des campagnes d’affichage tentent de sortir le yaourt de son contexte médical et lui font timidement prendre place sur les tables du Parisien, déjà bobo de l’époque.
Très vite, d’autres produits sont déclinés. En 1937, Dany, le premier yaourt aux fruits est lancé, les veloutés sont commercialisés en 1963 et les gélifiés en 1966.

Un détour par les États-Unis
Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’occupation de la France contraint Daniel Carasso à se réfugier aux États-Unis, où il poursuit le développement de la marque. Il rachète un fabricant de yaourts et lance Dannon Milk Products.
De retour en France, il revend sa société américaine et cherche à renforcer Danone. Avec la libération et l’avènement des trente glorieuses, le décollage est prompt.
Rapide à consommer, “produit sain et frais”, le yaourt bouscule les fins de repas et s’impose comme un dessert économique à part entière. Porté par son succès, Danone modernise et agrandit l’usine de Levallois en rachetant tous les bâtiments mitoyens ou proches de la rue Louis-Rouquier. Au cours des années 1960, l’entreprise s’emploie à devenir une marque non seulement parisienne, mais présente sur l’ensemble du pays.

Une fusion judicieuse
En 1967, les sociétés Danone et Gervais fusionnent pour s’imposer sur le marché des produits laitiers. Le fabricant de petits suisses et fromages frais Gervais, outre ses produits laitiers, apporte un important patrimoine immobilier et une bonne implantation en Europe. Danone partage ses yaourts et sa technologie de pointe. Le groupe Gervais-Danone est né ! Des millions de pots dans le monde portent alors l’adresse de Levallois sur l’emballage.
1978 marque la fermeture de l’usine de Levallois et l’ensemble immobilier est transformé en bureaux. Le siège social du groupe Danone reste quant à lui à Levallois jusqu’en 2007.
Aujourd’hui, en lieu et place de l’ancien immeuble Danone, le nouveau parc Collange a pris toute sa place dans le cadre d’une l’opération d’aménagement de la ZAC Collange, qui a permis de rénover l’ensemble du quartier pour le bien-être de ses habitants.

Partager.

A propos de l'auteur

La Rédaction d'Info Levallois exerce au sein de la Direction de la Communication de la Ville de Levallois. Toute l'équipe a un seul objectif, vous informer tout au long de l'année de l'actualité levalloisienne, et ce, dans tous les domaines.

Comments are closed.

http://www.thedreampainter.com hermes replica http://www.simondeli.com http://www.weeklyleak.com replica handbags hermes replica http://www.transglobalcm.com hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags http://www.fasc.net replica hermes hermes replica https://www.9replicabag.com replica bags replica handbags hermes replica replica hermes http://www.gretel-killeen.com yeti cups cheap yeti cups